AB Inbev annonce le "succès de la finalisation" du rapprochement avec SABMiller

11/10/16 à 01:00 - Mise à jour à 01:04

Source: Belga

(Belga) Anheuser-Busch InBev a annoncé lundi en fin de soirée "le succès de la finalisation du rapprochement avec SABMiller", par voie de communiqué.

AB Inbev annonce le "succès de la finalisation" du rapprochement avec SABMiller

AB Inbev annonce le "succès de la finalisation" du rapprochement avec SABMiller © BELGA

"En tant que brasseur véritablement mondial, nous pourrons réaliser plus ensemble que ce qui aurait jamais pu être réalisé par chacun de nous séparément", a déclaré Carlos Brito, CEO d'AB InBev. "Nous restons concentrés sur la réalisation d'une croissance du chiffre d'affaires supérieure et l'augmentation de la valeur pour les actionnaires (...) Notre ambition est de bâtir une société qui durera pas seulement dix ans, mais pour les 100 prochaines années", ajoute le communiqué. L'offre d'AB Inbev, groupe brassicole numéro un mondial, pour le brasseur britannique et sud-africain SABMiller avait été annoncée en octobre dernier. Afin d'obtenir les accords des diverses autorités de régulation, AB InBev a dû céder ou s'engager à céder de nombreuses activités de la future entité fusionnée. La finalisation du rapprochement donne le jour à une nouvelle entité conservant le nom d'AB InBev, SABMiller disparaissant du paysage. Avec un chiffre d'affaires pro forma d'environ 55 milliards de dollars, elle représentera près de 30% du marché mondial de la bière. Avec ce mouvement, AB InBev met pour la première fois le pied sur le continent africain. "AB InBev profitera d'une plateforme géographiquement diversifiée, avec une présence renforcée dans des régions émergentes clés ayant des perspectives de croissance intéressantes, comme l'Afrique et l'Amérique latine", détaille le communiqué. Quelque 5.500 emplois à travers le monde seront cependant supprimés sur une période de trois ans au sein de la nouvelle structure. AB InBev emploie "150.000 collaborateurs basés dans 26 pays" selon son dernier rapport financier. Son ancien concurrent britannique compte, quant à lui, environ "70.000 employés dans plus de 80 pays" d'après son site internet. (Belga)

Nos partenaires