À la maison Looze, le café devient un grand cru

19/02/17 à 10:46 - Mise à jour à 10:51
Du Trends-Tendances du 16/02/17

En Belgique, les torréfacteurs artisanaux se comptent sur les doigts des deux mains. Actifs depuis les années 1950, les cafés Looze sont de ceux-là. Comme les thés et leurs grands crus, il est possible de trouver du café de qualité, artisanal, d'origine variée et qui tranche avec le tout-venant des supermarchés ou des grands groupes.

Dans les années 1950, Jacques Looze court en culottes courtes dans les plantations de café de ses parents au Congo. Après l'indépendance et la perte des plantations, la famille rachète un atelier de torréfaction au boulevard Léopold II à Molenbeek ainsi qu'un comptoir des ventes chaussée de Waterloo à Uccle. En 1994, Jacques décide de se concentrer sur la vente au gros et se replie sur Feluy.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires