800 magasins exigent le remboursement de frais de transport des AMP

27/05/13 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Trends-Tendances

Près de 800 librairies et supermarchés de quartier se sont ralliés à la procédure collective contre le distributeur de journaux et magazines AMP (Agences et messageries de la presse).

800 magasins exigent le remboursement de frais de transport des AMP

Par le biais de cette procédure, ils veulent réclamer le remboursement des coûts de transport qu'ils estiment avoir trop payé depuis 2009, a indiqué lundi l'organisation des entrepreneurs indépendants flamands Unizo.

L'affaire concerne l'augmentation unilatérale, au 1er janvier 2009, des coûts du transport pour la distribution des journaux et des magazines. Les AMP avaient alors doublé les coûts, de 103 à 219 euros par mois. "Ce doublement signifie un coût supplémentaire de plus d'un mois de revenus nets par distributeur de presse", souligne Unizo.

La cour d'appel de Bruxelles avait estimé en mai 2012 que les AMP, via cette augmentation, abusaient de leur position dominante mais les interprétations de l'arrêt divergent. "Tant que les AMP ne veulent pas procéder au remboursement des frais de transport payés en trop, les associations souhaitent, via la procédure, préserver les intérêts de leurs membres", précise Unizo. La procédure collective a été initiée par Prodipresse (association professionnelle des commerces de journaux), VFP (fédération flamande des vendeurs de presse) et Buurtsuper (un organisme de l'Unizo pour le commerce alimentaire indépendant).

La Commission de l'Economie de la Chambre avait décidé début mai de mettre sur pied un organe de conciliation pour discuter des différends entre les vendeurs de journaux et les distributeurs de presse.

En savoir plus sur:

Nos partenaires