8 millions : le coût des absences chez ArcelorMittal Liège

20/05/11 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Trends-Tendances

Le taux d'absentéisme atteindrait 4 % à 5 % chez ArcelorMittal à Liège, nettement plus que dans le nord de la France (2 % à 3 %), avec un coût estimé entre 7 et 8 millions d'euros. Des chiffres jugés "interpellants" par le géant de l'acier.

8 millions : le coût des absences chez ArcelorMittal Liège

© Belga

Le taux d'absentéisme de 4 % à 5 % observé chez ArcelorMittal en région liégeoise causerait un surcoût annuel de 7 millions à 8 millions d'euros, peut-on lire dans l'hebdomadaire spécialisé Le Généraliste, qui revient sur un colloque organisé à Liège par l'Ordre liégeois des médecins.

"En analysant les chiffres, certains éléments sont interpellants : nous avons remarqué que le taux d'absentéisme était bien plus important dans le bassin liégeois que dans notre département basé dans le nord de la France (2 % à 3 %)", a déclaré à l'occasion de ce colloque Jacques Pélerin, président de l'Union wallonne des entreprises liégeoises (UWEL) et directeur général country Wallonie d'ArcelorMittal.

Plusieurs mesures ont par ailleurs été prises chez ArcelorMittal pour encadrer les absences au travail - qui sont comptabilisées et pondérées - avec entre autres une vérification du climat social auprès du travailleur en cas d'absentéisme trop prononcé. Selon Jacques Pélerin, ArcelorMittal s'est donné pour objectif de tourner autour d'un taux d'absentéisme de 3 %.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires