7 emplois menacés à la chocolaterie Jacques d'Eupen

12/03/13 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Source: Trends-Tendances

7 emplois menacés à la chocolaterie Jacques d'Eupen

© www.chocojacques.be/fr

Sept emplois sont menacés chez Sweet Products Chocolate, sur le site de la chocolaterie Jacques à Eupen, ont indiqué les syndicats mercredi, à l'issue d'un conseil d'entreprise extraordinaire.

Lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, la direction du groupe Sweet Products Chocolate a annoncé un plan de restructuration sur le site d'Eupen. Sept emplois sont menacés. "On n'est pas dans une procédure Renault, mais la direction fait un véritable chantage à l'emploi", regrettent les syndicats.

"L'entreprise nous a annoncé un plan de restructuration. Pour les mois à venir, les volumes traités par le site d'Eupen devraient diminuer de 50%", explique Francisco Berrera, secrétaire adjoint à la centrale Horvale pour la FGTB.

"La direction explique que les coûts au kilo sont plus élevés de 10 euros sur le site d'Eupen qu'à Bruges par exemple. Les avantages dont bénéficient les travailleurs ont été négociés précédemment avec la direction. Aujourd'hui, la direction explique vouloir pérenniser le site mais à condition de diminuer les coûts", indique Denis Gobert, secrétaire permanent à la CNE.

Selon les syndicats, la direction a avancé deux pistes principales pour parvenir à cette réduction des coûts. "La suppression d'une des deux lignes ainsi que la perte de sept emplois ont été abordées. La direction demande également un effort sur les avantages accordés aux travailleurs", ajoute Francisco Berrera. Environ 130 personnes, dont une trentaine d'employés, sont actives sur le site d'Eupen.

Nos partenaires