37% des employeurs prennent des mesures en faveur du covoiturage

17/07/18 à 08:30 - Mise à jour à 08:30

Source: Belga

Un employeur sur trois a recourt au covoiturage, selon une étude de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), citée par La Libre Belgique et La Dernière Heure mardi. L'enquête démontre que tant les employeurs que les employés sont demandeurs de solutions de mobilité plus flexibles.

37% des employeurs prennent des mesures en faveur du covoiturage

© iStock

Quelque 50% des employeurs, d'après la FEB, admettent éprouver des problèmes liés à la mobilité, et la congestion routière constitue le premier problème pour 25 % d'entre eux.

Nicolas Coomans, expert 'mobilité' à la FEB, constate "une sous-­utilisation manifeste du véhicule, puisqu'une voiture reste garée en moyenne 95% du temps, et que le taux d'occupation moyen d'un véhicule est de 1,4 personne". Pourtant, "diverses études ont montré que si 25 % des utilisateurs abandonnaient leur véhicule, pour des solutions de mobilité partagée ou de transport en commun, les bouchons auraient pratiquement disparu", poursuit l'expert.

Il souligne que 33 et 37% des employeurs respectivement, recourent au covoiturage et au car sharing (voiture partagée). "Il y a encore beaucoup de difficultés à pousser la multimodalité. Les employés comme les employeurs sont globalement demandeurs mais la multimodalité des transports n'est pas véritablement soutenue", ajoute l'expert. Pour 50 % des entreprises sondées, la simplification du cadre fiscal et parafiscal serait bénéfique.

L'enquête à été menée auprès de 300 entreprises, dont un bon tiers emploie plus de 250 personnes, entre juin et août 2017, complétée par des rendez­-vous avec les acteurs de terrain jusqu'en fin d'année dernière.

Nos partenaires