36,4 : le chiffre du jour

18/02/11 à 09:33 - Mise à jour à 09:33

Source: Trends-Tendances

Les habitants des pays qui formaient l'Europe des Douze en 1991 travaillent chaque semaine quatre heures de moins qu'il y a 20 ans. Soit 36,4 heures hebdomadaires, contre 37,5 heures pour l'Europe des 27 et 40,5 heures voici deux décennies.

36,4 : le chiffre du jour

Les habitants des pays qui formaient l'Europe des Douze en 1991 travaillent chaque semaine quatre heures de moins qu'il y a 20 ans. La durée moyenne du temps de travail hebdomadaire est ainsi passée de 40,5 heures à 36,4 heures (37,5 heures pour l'Europe des 27) en deux décennies, selon des chiffres de la Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail, révélés jeudi à Bruxelles.

L'étude a été réalisée dans 34 pays européens auprès de 43.800 personnes, dont 4.000 Belges, et portait sur les conditions de travail des salariés et travailleurs indépendants.

Si la durée de travail hebdomadaire a diminué, "le travail s'est intensifié", plus de 60 % des travailleurs de l'Union européenne devant faire face à des délais très serrés. "Les horaires de travail standard restent la norme" en Europe, ajoute l'étude d'Eurofound, selon laquelle quatre salariés sur cinq disposent d'un contrat à durée indéterminée.

Avec l'adhésion de 15 nouveaux Etats membres à l'UE, la main-d'oeuvre en Europe s'élevait en 2010 à 235 millions de travailleurs, pour 150 millions 20 ans plus tôt. La proportion des travailleurs âgés de 50 à 64 ans est passée de 49 % à 56 % ces 10 dernières années.

Durant cette période, le taux d'emploi des femmes a grimpé de 50 % à 63 %, alors que celui des hommes est resté stable, autour de 75 %. Les femmes occupent davantage de fonctions hiérarchiques actuellement qu'en 1991 (de 26 % à 33 %), mais restent plus concernées par le travail à temps partiel, une sur cinq travaillant moins de 20 heures par semaine, pour un homme sur quatorze. En moyenne, les hommes travaillent sept heures de plus que les femmes par semaine, chiffre l'étude.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires