3 % de salaire en plus, indexation comprise

20/12/11 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Trends-Tendances

La hausse salariale prévue en 2012 pour les travailleurs belges est de 3 % maximum, selon le cabinet Mercer. Une année qui devrait être marquée par le retour des rémunérations variables, en vue de stimuler les travailleurs.

3 % de salaire en plus, indexation comprise

© Thinkstock

La hausse salariale prévue en 2012 pour les travailleurs belges est de 3 % maximum, selon la Total Remuneration Survey 2011, enquête annuelle du conseiller en ressources humaines Mercer. La hausse prévue de 3 % inclut l'indexation. L'inflation devrait atteindre 2,3 %, selon le Bureau fédéral du plan.

Les hausses salariales prévues en Europe de l'Ouest sont globalement comparables, avec quelques différences entre les pays situés en dehors de la zone euro. La hausse moyenne en Europe de l'Ouest est de 2,7 %. Les travailleurs norvégiens se voient accorder la hausse salariale la plus élevée : 3,1 %. Les travailleurs aux Pays-Bas et en France s'en tirent avec des hausses comprises entre 2,8 % et 3 %.

"La prudence est de rigueur, analyse Manon Gerritsen chez Mercer. La situation économique est extrêmement précaire et les prévisions sont tout sauf optimistes. La hausse salariale engendre des coûts fixes plus élevés et donc une moindre flexibilité."

La plupart des 223 entreprises qui ont participé à l'enquête, généralement des multinationales ou des filiales de celles-ci, appartiennent au secteur des biens de consommation durables, des biens de grande consommation et de l'industrie pharmaceutique.

"En 2012, il sera à nouveau fait appel à des rémunérations variables"

"En début d'année, le budget limité a été dépensé au profit des dirigeants, qui pouvaient aider l'organisation à survivre, prolonge-t-elle. En 2012, le budget sera réparti de manière plus égalitaire. Cela ne vaut toutefois que pour le salaire de base. En 2012, il sera à nouveau fait appel à des rémunérations variables, en vue de stimuler les travailleurs."

Près de 20 % des entreprises font appel à un règlement collectif des bonus, contre 8 % l'année dernière. Le bonus collectif est un montant net versé à l'ensemble des travailleurs de l'entreprise, peu importe la fonction.

Intentions d'embauche : généralement stables en Belgique

Les intentions d'embauche de personnel supplémentaire restent plus ou moins stables pour les entreprises belges, en tout cas pour les secteurs des biens de consommation, du détail ainsi que pour les denrées de consommation non durables.

Enfin, pas moins de 66 % des entreprises du secteur high-tech (contre seulement 44 % l'année dernière) et 63 % des entreprises du secteur des denrées de consommation durables (contre 32 % l'année dernière) prévoient un accroissement de leur personnel.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires