15.000 clients Orange pourraient avoir été victimes d'une fuite de données

15/06/18 à 12:43 - Mise à jour à 12:44

Source: Belga

(Belga) Quelque 15.000 clients Orange pourraient avoir été victimes d'une fuite de données, rapporte vendredi le site spécialisé Techzine. Les clients concernés ont été avertis jeudi par mail. La fuite probable remonte à fin mai lorsque l'opérateur a constaté qu'un serveur utilisé pour des tests avait été consulté illégalement. Selon la nouvelle réglementation sur la protection des données (RGPD), une fuite de ce genre doit être communiquée dans les 72 heures au régulateur compétent, l'Autorité de protection des données, ancienne Commission vie privée.

"Dès que nous avons suspecté une fuite, nous avons mis l'autorité compétente au courant", a indiqué une porte-parole d'Orange. Vendredi, l'opérateur n'avait pas encore la certitude que des données avaient réellement été volées. Techzine précise qu'il s'agirait de la première grande fuite de données depuis l'entrée en vigueur du RGPD fin mai. Au cours de l'incident, "une partie limitée de données personnelles pourrait avoir disparu", selon Orange. Il peut s'agir du nom, du prénom, de l'adresse postale, de l'adresse électronique, du numéro de téléphone, des numéros de carte d'identité et de registre national ou encore du numéro de compte en banque. Aucun numéro de carte de crédit n'a été subtilisé. Orange qui compte 3,3 millions de clients au total, a indiqué à Techzine que le nombre de données éventuellement perdues dépendait d'un client à l'autre. Il s'agit de 15.000 clients qui étaient stockés sur un serveur test. Une erreur humaine se serait produite chez un sous-traitant au cours d'un test. "Nous n'avons encore effectué aucune démarche à l'encontre de ce sous-traitant, mais évidemment, nous avons la responsabilité finale de l'incident. Nous devons informer les clients et prendre les mesures techniques nécessaires." L'entreprise demande aux clients concernés d'être extrêmement vigilants prochainement. Orange reste disponible pour toute question. Comme les techniciens de l'opérateur ont eu besoin de temps pour enquêter sur la fuite potentielle, cela a pris deux semaines avant que les clients ne soient informés. (Belga)

Nos partenaires