1 entreprise sur 3 veut garder ses salariés âgés

17/02/11 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Source: Trends-Tendances

Les préjugés à l'égard des salariés plus âgés tendent à s'atténuer, si l'on en croit une enquête du spécialiste des RH Acerta. Les sociétés semblent vouloir garder leurs principaux talents le plus longtemps possible "et leur pourcentage progressera probablement dans les années à venir".

1 entreprise sur 3 veut garder ses salariés âgés

© Thinkstock

Une entreprise sur trois réfléchit à la prolongation de la vie active de ses salariés les plus âgés, selon une enquête récente menée par Acerta Marketing Intelligence auprès de 1.188 clients et prospects en décembre 2010.

De nombreuses entreprises se préoccupent d'une politique de fin de carrière, indique le groupe belge de services RH : "En moyenne, 33 % des entreprises ayant répondu à cette enquête indiquent qu'elles souhaitent garder plus longtemps leurs salariés âgés dans la vie active. Elles ne sont plus qu'une sur quatre à donner la même réponse parmi les entreprises qui n'emploient encore aucun salarié ayant dépassé l'âge de la pension mais, lorsque c'est le cas, 60 % affirment qu'elles voudraient prolonger la vie active de certains travailleurs."

"Il va sans dire que les salariés à la tête d'une formation technique, les spécialistes et les employés exerçant une fonction critique ne sont pas les seuls à faire la différence, précise Magda Duerinckx, manager outplacement & career guidance chez Acerta. Un nombre croissant d'entreprises déclarent dans l'enquête qu'elles souhaitent prolonger au maximum la vie active de leurs collaborateurs motivés. Elles donnent là un signal positif car il indique un changement de mentalité. Les préjugés à l'égard des salariés plus âgés tendent à s'atténuer. Les sociétés semblent vouloir garder leurs principaux talents le plus longtemps possible et leur pourcentage (aujourd'hui de 33 %) progressera probablement dans les années à venir."

Le besoin est réel mais n'implique pas encore que les entreprises possèdent déjà une solution au problème, souligne encore Acerta. "Par exemple, les sondés mentionnent que l'âge moyen de la pension dans leur entreprise est de 60,5 ans et seules 7 % des sociétés de l'échantillon prennent à ce jour des initiatives pour le rehausser. Les actions entreprises se limitent souvent à flexibiliser les horaires de travail ou à réduire la durée du travail des plus âgés."

L'aspect juridique constitue une autre clé pour prolonger la vie active des salariés, probablement tout aussi importante : "Les entreprises doivent prendre conscience des restrictions et possibilités juridiques concernant la prolongation de la vie active des salariés !", conclut Katrien Gobbens, legal consultant chez Acerta Consult.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires