Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

06/05/15 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

1,44 milliard d'amis ça sert à quoi ? Facebook a trouvé

Quand on a 1,44 milliard d'amis, qui sont autant de clients, ce serait vraiment dommage de ne pas en profiter pour leur vendre un maximum de produits...

1,44 milliard d'amis ça sert à quoi ? Facebook a trouvé

© Reuters

C'est un peu la philosophie des dirigeants de Facebook. Ils ne se contentent pas d'avoir le réseau social le plus puissant au monde, ils essaient également de faire en sorte que ces 1,44 milliard d'amis restent dans l'univers Facebook, et surtout qu'ils n'aillent pas voir ailleurs !

Via Messenger, son service de messagerie, Facebook a d'abord intégré la possibilité de téléphoner gratuitement - l'idée étant de concurrencer directement un opérateur comme Skype. Et cette idée a plutôt donné de bons résultats, car en moins d'un an, Facebook est à l'origine aujourd'hui de 10% des appels passés par Internet dans le monde ! En clair, la direction de Facebook a compris que son service de messagerie Messenger est un outil fantastique qui lui permet de se différencier encore plus des autres réseaux sociaux. C'est vrai que quand vous avez à la base 1,44 milliard de clients, ce sont autant d'usagers potentiels de Messenger !

Mais comme toujours avec les géants d'Internet, s'arrêter en si bon chemin, c'est mourir. Et prendre le risque d'être dépassé par un autre. Les dirigeants de Facebook viennent donc de lancer un nouveau service, toujours via Messenger. En effet, Facebook vient de lancer les appels vidéo, et là encore, l'idée c'est de tailler des croupières à des Skype, des Hangout, mais aussi à des Face Time, l'application d'Apple qui permet d'être connecté en direct et par vidéo avec votre correspondant. Et là encore, Facebook essaie de se distinguer de ses concurrents en faisant en sorte que ce système de communication par vidéo fonctionne bien même lorsque la connexion au réseau au faible. Pour des pays comme la Belgique ou la France qui sont bien connectés, ce n'est pas vraiment un avantage concurrentiel, mais pour des pays en développement, c'est un enjeu important. N'oublions pas que dans les 1,44 milliard de clients de Facebook, beaucoup d'entre eux vivent dans des pays où l'Internet à haut débit fixe ou mobile n'est pas très développé.

Partager

1,44 milliard d'amis ça sert à quoi ? Facebook a trouvé

Alors, bien entendu, toutes ces innovations ne sont pas innocentes. En favorisant la communication en direct par la voix et la vidéo, l'idée est de chambouler à terme le commerce, surtout s'il y a une solution de paiement intégrée. Et puis, si ces conversations vocales ou par vidéos se font aujourd'hui entre personne, demain, ces services seront offerts aux entreprises. Et cela aura pour but de favoriser la communication entre départements ou services en interne ou bien entre l'entreprise et ses fournisseurs.

Vous l'avez compris, les 1,44 milliard d'amis de Facebook sont surtout là pour générer des nouveaux business. C'est normal, mais il est parfois bon de le rappeler aux éternels distraits qui oublient que les géants du Net proposent souvent des services sympas, mais qui ont toujours une idée business derrière la tête.

Nos partenaires