1,2 million d'euros pour "L'Abandon", bronze de Camille Claudel

27/11/17 à 23:14 - Mise à jour à 23:16

Source: Belga

(Belga) "L'Abandon", un bronze de Camille Claudel, est parti à 1,2 million d'euros, doublant son estimation basse, lors de la vente lundi soir par Artcurial de 17 oeuvres de l'artiste française, les dernières encore en possession de sa famille.

Pièce phare de la vente, "L'Abandon" (1886) est le dernier bronze d'une série de 18 exemplaires fondu entre 1905 et 1922 du vivant de la collaboratrice, maîtresse et muse du sculpteur Auguste Rodin. Inspiré d'un poème indien, il était présenté dans sa version grand format (62 cm de haut). L'oeuvre avait été acquise auprès du fondeur par Jacques de Massary, neveu de l'artiste (fils de sa soeur Louise). La majeure partie des autres pièces proviennent de la maison de la famille Claudel à Villeneuve-sur-Fère (Aisne). Camille avait aménagé un atelier dans le grenier de cette demeure qui fut ensuite rachetée en 1926 par Jacques de Massary. Egalement inspirées des retrouvailles de Sakountala et de son époux au Nirvana, deux esquisses de "l'Abandon" en terre cuite, "Etude I pour Sakountala" et "Etude II pour Sakountala" (estimation 50.000 - 70.000 euros chacune), ont été préemptées respectivement par le musée Rodin et le Musée d'Orsay. Une autre oeuvre, "L'Homme penché" (60.000 - 80.000 euros) a été préemptée par la "Piscine de Roubaix". Avec cette sculpture créée dans l'atelier de Rodin en 1886, Camille Claudel démontre à 21 ans toute sa maîtrise technique. (Belga)

Nos partenaires