Vos mauvaises habitudes de travail modifiées en 5 étapes

08/05/12 à 17:16 - Mise à jour à 17:16

Source: Trends-Tendances

Une étude a montré que 40% des décisions prises au quotidien n'en étaient pas vraiment. En fait, il s'agit d'habitudes pures et simples. Voici comment faire pour prendre de vraies décisions.

1. Définissez ce que l'on entend par "devoir". Imaginez une journée de travail classique. Avez-vous vraiment besoin de cette tasse de café ? Non. Devez-vous commencer votre journée par la vérification de vos e-mails ? Non.

2. Déterminez l'élément déclencheur. Qu'est-ce qui vous incite à exécuter telle ou telle habitude ? Si vous commencez votre journée en vérifiant vos-emails, peut-être est-ce parce que vous avez besoin d'un certain contrôle, d'être en contact avec autrui.

3. Voyez la récompense que vous vous fixez en adoptant l'une ou l'autre habitude. Peut-être éprouvez-vous le besoin de vérifier votre mailbox pour vous assurer que rien de grave n'est arrivé depuis hier. Ou alors vous avez l'impression d'être le maître de l'univers, que tout le monde doit s'exécuter comme vous l'entendez et du coup vous bombardez vos collaborateurs de mails. Quid du café que vous allez chercher au distributeur ? Est-ce pour rencontrer l'un ou l'autre collègue ?

4. Modifiez vos habitudes. Imaginez un autre moyen pour exercer votre contrôle, notamment en téléphonant ou en parlant avec quelques collègues en veillant à ce que le sujet de vos conversations soit personnel. Si certains d'entre eux viennent peu au bureau, pensez à avoir une seconde adresse e-mail sous la main pour les cas d'urgence. (Ex. : urgence@nomdelasociete.be). Vous pourrez ainsi consulter cette mailbox en priorité.

5. Couchez vos nouvelles habitudes sur papier. C'est, d'après l'étude, la meilleure façon de modifier les anciennes. Ex. : Lorsque (j'arrive au boulot), je commence (par discuter avec quelques collègues) de façon à (traiter immédiatement les dossiers les plus urgents).

Une fois cette étape franchie, vous serez prêt pour la suivante.

En savoir plus sur:

Nos partenaires