Un plan phasé pour ramener les "fêtards" dans le droit chemin

03/12/10 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

Source: Trends-Tendances

Vous avez une forte présomption qu'un de vos collaborateurs boit plus que de raison. Que faites-vous ?

Préparation. Veillez à instaurer des règles et procédures strictes pour prévenir et combattre l'abus d'alcool et de drogues dans l'entreprise. Si vous constatez des infractions au règlement, décrivez le dysfonctionnement du travailleur sur base d'incidents, en mentionnant la date, le lieu ainsi que la manière dont les faits ont été constatés.
Entretien. Précisez d'abord le but de l'entretien et signalez ce que vous avez remarqué. Dites à l'intéressé que vous soupçonnez que la consommation d'alcool (ou de drogue) joue un rôle dans son dysfonctionnement. Exprimez votre préoccupation et demandez-lui s'il reconnaît les faits et s'il entrevoit des manières d'améliorer son fonctionnement. N'hésitez pas à lui offrir de l'aide. S'il nie le problème, vous respecterez sa dénégation tout en répétant vos remarques. Consignez ce que vous avez convenu (ou les dénégations) dans un rapport confidentiel que vous signerez tous les deux.
Evaluation. Commencez chaque entretien en répétant ce que vous aviez convenu et en mentionnant les résultats obtenus. Faites de nouveaux accords et indiquez quelles sont les sanctions si la situation ne s'améliore pas. Continuez à énoncer les possibilités d'aide.
Suite. Si les diverses étapes n'ont mené à rien, vous pourrez entamer la procédure de licenciement.

Source : bizz

En savoir plus sur:

Nos partenaires