Un accompagnement en intelligence stratégique pour diversifier le marché des entreprises

11/10/13 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Trends-Tendances

Le Bureau économique de la Province de Namur (BEP) entame actuellement le huitième cycle de ses formations en intelligence stratégique, a annoncé vendredi Mercédès Remacle, coordinatrice en intelligence stratégique au sein du département développement économique du BEP.

Cet outil permet aux petites et moyennes entreprises (PME) de réaliser des diversifications de marché, de comprendre les évolutions de leur environnement et d'adapter leur stratégie.

"L'intelligence stratégique est une démarche des chefs d'entreprises pour maîtriser et protéger l'information stratégique, anticiper l'évolution de l'environnement et optimiser la prise de décisions, en ayant toutes les cartes en main: que faire avec une information quand elle tombe et comment la maîtriser? ", a expliqué Mercédès Remacle.

L'intelligence stratégique est abordée selon trois piliers. La veille a pour but de surveiller l'évolution de l'environnement, qu'il soit technique, concurrentiel, économique ou réglementaire. Elle peut être défensive, avec l'e-réputation et l'image de l'entreprise, notamment sur les réseaux sociaux, ou offensive, centrée sur les nouveautés et tendances. La protection de l'information se concentre sur la sécurisation des bâtiments et les sauvegardes informatiques ainsi que sur la protection des propriétés intellectuelles et industrielles, comme les brevets et le savoir-faire. Le lobbying a pour but d'influencer les acteurs en lien avec l'entreprise.

Cinquante-trois PME ont déjà participé à ces formations créées en 2009. Les formations apprennent comment tisser son réseau professionnel ou utiliser les réseaux sociaux. Le BEP propose également des cycles d'ateliers et un accompagnement individuel à long terme. CYA

Nos partenaires