Sachez remettre un collègue à sa place

31/01/12 à 15:58 - Mise à jour à 15:58

Source: Trends-Tendances

Votre voisin de bureau vous exaspère avec ses réflexions déplacées et ses blagues vaseuses ? Réagissez fermement.

N'envenimez pas la situation. "Ta robe est très jolie. Mais ne serait-elle pas trop petite ?". Cette pique sous-entend que vous avez pris quelques kilos. Cinq minutes après, vous en êtes encore à ruminer la repartie qui aurait pu clouer le bec à votre collègue. Rien ne sert de vous rejouer le film en boucle. D'autant qu'en règle générale les ripostes du tac au tac ne sont pas appropriées. Rabrouer l'agresseur, c'est entrer dans son jeu.

Tenez-vous en aux faits. "Ton fils ne doit pas être très malin pour s'en sortir aussi mal à l'école." Dans ce cas, une réponse du type "Tu es vraiment lourd et stupide parfois" est à proscrire. Faites-lui plutôt part de votre gêne mais sans le mettre en accusation.

Exprimez clairement vos souhaits. Après avoir rappelé les faits, exprimez ce que vous attendez : "Je souhaite être pris en considération", "Je tiens à travailler dans une ambiance sereine", etc. Puis adressez au fautif une demande, une seule, mais énoncée de manière claire et précise. Demandez-lui, par exemple, de soigner son langage, de s'abstenir de toute remarque à propos de votre vie privée. Eventuellement, annoncez les mesures de rétorsion que vous envisagez.

Source : Management

En savoir plus sur:

Nos partenaires