Sachez improviser en toutes circonstances

19/09/11 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Source: Trends-Tendances

Répondre à une question au débotté, trouver la formule juste au bon moment, cela s'apprend. Conseils pour ne jamais être pris au dépourvu.

Augmentez vos facultés de concentration. Si vous savez que vous risquez d'être sollicité au cours d'une entrevue, accordez-vous un petit temps de réflexion. Projetez-vous, visualisez la réunion ou votre intervention, en vous demandant qui sera présent, quels seront les thèmes abordés, l'enjeu de la rencontre. Le moment venu, restez concentré. Trop souvent on a tendance à préparer sa réponse alors que notre interlocuteur n'a même pas fini de s'exprimer. Prenez donc le temps d'observer et d'écouter la personne en face de vous.

Apprivoisez la peur et la honte. L'essentiel est de ne pas se laisser déborder par ses émotions, qu'il s'agisse de stupeur, d'angoisse ou de colère. Oser répondre du tac au tac implique d'avoir confiance en soi et surtout de se montrer capable de lâcher prise. Cessez donc de vous surveiller en permanence, d'analyser et de critiquer vos gestes et intentions. Respirez, les pieds bien à plat sur le sol, dos droit.

Retenez les répliques qui font mouche. Exercez-vous en regardant des émissions télévisées et en imaginant que vous êtes l'un des invités du débat. Coupez le son et improvisez une réponse.

Gagnez du temps pour mieux rebondir. La précipitation est l'ennemie de l'improvisation. Pour éviter les blancs tout en se laissant un peu de temps pour réfléchir, il existe quelques astuces. L'une d'elle consiste à reformuler la remarque de votre interlocuteur. Si vous êtes vraiment à court d'idées, alors que l'on vient de vous poser une question devant un public, faites preuve de culot.

Source : Management

En savoir plus sur:

Nos partenaires