Sachez dominer en réunion

28/06/10 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Trends-Tendances

Vous souhaitez en mettre plein la vue à votre patron et à vos collègues et faire en sorte que votre avis fasse mouche à tous les coups ? Participez à toutes les réunions tout en veillant à ne pas vous retrouver avec une série de tâches sur le dos.

Un bon planning. Gérer l'ordre du jour est loin d'être une partie de plaisir. Si vous proposez de vous en charger vous-même, vous gagnerez le respect de tous. Ensuite, vous pourrez attribuer les tâches sans le moindre scrupule. N'envoyez surtout pas l'ordre du jour avant la réunion sans quoi les participants pourraient s'y préparer.
Un bon timing. Planifiez les réunions le vendredi à 16 heures, quand tout le monde est bien crevé. Contrairement à vous qui êtes en pleine forme grâce à une excellente nuit, une overdose de boissons énergisantes et une séance de yoga aux toilettes. Vous ne vous gênez évidemment pas pour attaquer vos collègues endormis sur leur manque de motivation.
Le temps est précieux. Pas de blabla inutile donc. N'hésitez pas à limiter le temps de discussion à propos de tel ou tel sujet. Plus simple : servez-vous d'une horloge qui indique les secondes. Le message sera tout de suite plus clair.
Les pieds sur la table. Affichez votre supériorité en adoptant une attitude nonchalante. Soyez relax et mettez vos pieds sur la table. Vous montrez ainsi que vous n'avez rien à craindre et que vous n'avez pas le moindre compte à rendre à qui que ce soit.
Etre vu. Pour être vu et dominer en réunion, il convient de choisir un endroit stratégique. N'hésitez pas à vous installer en bout de table en veillant toutefois à ne pas vous retrouver devant une fenêtre. En effet, vos collègues risqueraient d'être aveuglés par la lumière et vous seriez réduit à une grosse tache sombre, ce qui nuirait à votre image.
Un regard stratégique. Un de vos collègues pourrait se sentir intimidé par votre regard perçant et risquerait de ne pas retenir grand-chose de vos propos. Pour convaincre quelqu'un, abstenez-vous de le regarder.
Etre de connivence avec l'ennemi. Vous ne partagez pas l'avis d'un de vos collègues ? Inutile de vous mettre à soupirer, à froncer des sourcils ou à faire non de la tête lorsque ce dernier dit quelque chose. Au contraire, faites comprendre que vous êtes d'accord avec lui. Comment ? Faites les yeux doux, montrez que vous approuvez par un simple mouvement de tête et enfin souriez comme si on venait de vous annoncer une belle augmentation. Dès que votre "adversaire" aura achevé son laïus, la parole vous reviendra tout naturellement.
Qui veut une tasse de café ? Si malgré tous les conseils que nous venons de vous donner, un de vos collègues vous vole la vedette, interrompez-le par un "Qui veut une tasse de café ?". Quasi tout le monde aime le café et votre intervention sera très bien accueillie. Less is more. A trop parler, on finit par ne pas être pris au sérieux. Parlez donc peu mais bien. Cette règle est valable pour tout le monde. Certains participants parlent trop et d'autres trop peu ? Jouez les nobles chevaliers et faites en sorte de rétablir l'équilibre en donnant la parole aux taiseux.

Source : Carp.nl

En savoir plus sur:

Nos partenaires