Revenez sur votre décision sans passer pour une girouette

10/01/11 à 16:14 - Mise à jour à 16:14

Source: Trends-Tendances

Par peur de perdre en crédibilité, certains managers hésitent à modifier leurs plans. Avec de l'habileté, un retour en arrière peut pourtant être très bien perçu.

Préparez le terrain avant d'annoncer le nouveau cap. Dans un premier temps, contentez-vous de laisser planer l'idée qu'un changement de cap est à l'ordre du jour. Pour préparer les esprits, vous pouvez aussi émettre quelques doutes sur la pertinence de votre choix antérieur, questionner les uns les autres pour recueillir des avis sur la situation actuelle. Ensuite, annoncez que de nouvelles options vont être entérinées, sans préciser lesquelles.


Montrez que vous assumez pleinement le changement. Exprimez-vous à la première personne. En disant "j'ai finalement décidé" plutôt que "les circonstances nous ont contraints à...". Vous montrerez que vous ne subissez pas ce revirement. Avant de parler à vos équipes, répétez votre allocution et anticipez les réponses aux critiques qui ne manqueront pas de surgir.

Soignez votre argumentaire pour susciter l'adhésion. Expliquez que la nouvelle décision est justifiée par l'évolution du contexte : la configuration économique n'est plus la même, le coût des matières premières a augmenté, les concurrents ont changé de stratégie, les consommateurs n'ont pas réagi comme prévu... Appuyez-vous aussi sur les critiques formulées par vos collaborateurs, cela leur prouvera qu'ils ont été entendus.

Choisissez judicieusement le moment de l'annonce : le début de l'après-midi (la digestion rend les revendicatifs moins toniques), la fin d'une réunion ou de la journée (les personnes ont hâte de partir) ou les jours qui précèdent un départ en congés.

Source : Management

En savoir plus sur:

Nos partenaires