Quelle est la force de la marque Pieter Gysel ?

17/02/10 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Trends-Tendances

Chaque marque a une identité, une image et un impact sur le monde extérieur qui lui sont propres. Il s'agit des trois thèmes exploités par le jeu de personal branding BrandNewYou, auquel nous nous sommes prêtés avec le patineur de vitesse sur courte piste Pieter Gysel (29 ans).

Que feriez-vous si vous aviez 20 millions ?

Pieter Gysel : Je les consacrerais à mes activités de snowboard, vélo et moto. J'investirais également une partie de la somme, notamment dans un projet d'ingénieur. Après que le capital a augmenté, je soutiendrais une bonne cause, comme la construction d'un complexe de haut niveau pour les sports d'hiver en Belgique.

Quelle image votre équipe a-t-elle de vous ?

Pieter Gysel : " Je pense qu'ils diront que je suis un quelqu'un de très exigeant, qui bosse dur sans se plaindre. Mais c'est à eux qu'il faut poser la question. " Un coéquipier poursuit : " Pieter est un coéquipier acharné et solidaire, et il a un bon moral. Ses blagues sont un peu bateau, il peut être pénible et il est surtout maigre comme un clou. "

On réalise un spot publicitaire sur vous. Quelle musique choisiriez-vous ? Quel sentiment voulez-vous communiquer ?

Pieter Gysel : Peut-être un morceau de Dire Straits, parce qu'ils donnent l'impression d'être des intellos sympas. Comme j'ai fait des études d'ingénieur, je suis sans doute aussi un bûcheur, mais j'espère bien passer pour un intello sympa et jouer là-dessus dans la communication.

Dans cent ans, on retrouve un courriel signé de votre nom. Quelles caractéristiques stylistiques permettront d'en identifier l'auteur ?

Pieter Gysel : Il sera plus que probablement signé d'un " P "'. A moins qu'il soit destiné à mon amie, le message sera plutôt bref et ira droit au but. Pour le reste, j'espère qu'il ne contiendra pas trop de fautes d'orthographe.

Hans Hermans

Nos partenaires