Quatre changements linguistiques à appliquer dès aujourd'hui

31/05/12 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Trends-Tendances

Le Américains sont réputés pour être les rois du " moi, je... ". Pourtant, aujourd'hui - et c'est eux qui le disent - l' " Ego Economy " est morte... Vive la " We Economy". Mais comment l'appliquer dans notre vocabulaire courant ?

Prenez exemple sur Facebook, dont la description de culture d'entreprise est rédigée uniquement à la première personne du pluriel : " Nous encourageons les gens à faire preuve d'audace. Nous avons posté la phrase "Nous n'avons effectué qu'un pour cent du voyage" sur nos murs pour nous rappeler que nous n'en sommes qu'au début de notre mission, qui est de rendre le monde plus ouvert et connecté. "
Vous pouvez, vous aussi adopter la " We Economy", en changeant quelques phrases simples. En voici déjà quatre.

1. Remplacez " Je l'ai fait " par " nous l'avons fait ". Et impliquez les gens dans chaque étape de l'entreprise. Il s'agit ici d'écouter les gens qui sont sur le terrain et de créer une relation de partenariat avec tout qui touche l'entreprise : salariés, clients, vendeurs, fournisseurs et autres.

2. "Je sais déjà que... " devient " Montre-moi comment on fait ". Vous pouvez même y ajouter un " s'il vous plait ". Car, à l'époque des journaux, de la radio et de la télévision, un patron pouvait (éventuellement) être au courant de tout ce qu'il se passait dans le monde - ou du moins dans son secteur. Cela devient mission impossible aujourd'hui, vu le feu d'artifice d'informations à notre disposition au travers d'Internet et des réseaux sociaux. Apprenez donc à être ouvert aux enseignements et, surtout, n'ayez pas peur d'engager des gens plus malins que vous.

3. " Mes affaires iront mieux quand... " doit devenir " Faisons ce que nous pouvons dès aujourd'hui ". L' " Ego Economy " était pleine de phrases de ce type : " Mes affaires iront mieux quand... j'aurais engagé de nouveaux employés " ou " ... j'aurais changé de pays " ou encore " ... J'aurais renégocié les contrats de mes fournisseurs ". Dans la " We Economy", on cesse de rêver à des lendemains meilleurs, dépendant de facteurs extérieurs, et l'on croit en un bien plus efficace " right here right now ".

4. Changez le "Je me suis fait tout seul" par "Nous avons créé cela ensemble". Et croyez en l'innovation créative. N'ayez pas peur de placer et de déplacer vos employés dans des équipes, afin qu'ils ne se retrouvent pas cloisonnés. Soyez ouvert aux changements. Cela profitera à chaque personne de l'entreprise, engendrera des bénéfices plus importants et de plus grandes marges.

(Source : entrepreneur.com)

Nos partenaires