Pour que votre drink de Noël ne tourne pas au cauchemar

16/12/11 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Trends-Tendances

Des collaborateurs ivres qui dansent sur les tables, qui draguent une collègue mariée, qui cherchent noise à un manager, qui postent des photos embarrassantes sur Facebook .... Pour que la dernière fête d'entreprise de l'année ne vire pas à la catastrophe, prenez les mesures adéquates.

Pas sur le lieu de travail. Quand les gens ont libre accès aux bouteilles de vin ou à la pompe à bière, il est beaucoup plus difficile de contrôler la situation. Organisez plutôt la réunion dans un café ou un restaurant des environs.
Donnez un contenu à la fête. Présentez (brièvement) les résultats de l'année écoulée, mettez en valeur les collaborateurs qui ont le mieux presté, organisez une loterie avec les cadeaux d'affaires qui sont arrivés dans l'entreprise. Une activité commune évite que la boisson devienne l'occupation principale.
Fixez l'heure de clôture. Signalez au préalable quand la fête commencera mais surtout quand elle se terminera. Donnez la consigne au personnel de l'établissement de ne plus servir à boire au-delà de ce moment.
Servez des amuse-gueule (en grande quantité). L'alcool a plus d'effet sur un estomac vide. Veillez donc à ce qu'il y ait assez à manger. Vous pouvez aussi prévoir un petit verre en début de soirée avant d'aller manger ensemble.
Diversifiez les sources de consommation. C'est peut-être un peu enfantin mais pourtant efficace : faites circuler des boissons non alcoolisées de façon illimitée et faites servir les consommations alcoolisées au bar.
Organisez le transport. Si vous ne voulez pas limiter la quantité d'alcool qui sera consommée, veillez à organiser un service de taxibus ou un hébergement pour la nuit.

Source : MT.nl

En savoir plus sur:

Nos partenaires