Ne dites pas 'cliquez ici' mais...

03/09/10 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Trends-Tendances

Vous connaissez bien les hyperliens 'cliquez ici' ! Ils ont été utiles dans le passé quand les utilisateurs ne savaient pas ce qu'ils devaient faire. Mais à présent, il y a au moins trois bonnes raisons de ne plus s'en servir.

Donnez au lien un autre texte d'ancrage. Il importe que les utilisateurs sachent ce qu'ils peuvent trouver de l'autre côté du lien. En leur en donnant une bonne description, vous leur permettez de scanner plus facilement les hyperliens figurant sur une page couverte de texte. Par contre, si vous placez uniquement des 'cliquez ici', il leur est plus difficile de trouver quelque chose qui les passionnera.
Ils ne constituent pas un bon call to action. Une bonne incitation à agir doit expliquer pourquoi il faut cliquer dessus, comme : 'Abonnez-vous maintenant', 'Devenez membre', 'Donnez un commentaire'. 'Cliquez ici' n'est pas un call to action mais une instruction opérationnelle.
Les moteurs de recherche utilisent le texte d'ancrage pour déterminer la pertinence du lien. Si vous écrivez : 'cliquez ici' pour inviter à consulter vos heures d'ouverture, les moteurs de recherche ne peuvent pas comprendre que cet hyperlien renseigne vos horaires. Ecrivez donc plutôt : 'Nos heures d'ouverture'.

Source: Usability Vlaanderen

En savoir plus sur:

Nos partenaires