Mon équipe s'est plantée!

23/02/10 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Source: Trends-Tendances

Un échec est l'occasion de faire progresser ses troupes. A condition de ne pas minimiser, dramatiser et encore moins nier l'événement.

Réalisez un diagnostic sans concession. Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ? Effectuez ce diagnostic sans tarder : en le réalisant à chaud, il vous sera plus facile de rassembler toutes les informations utiles. N'hésitez pas à mettre vos remarques sur papier. Ainsi vous décortiquerez plus facilement l'enchaînement des petites erreurs qui ont provoqué l'échec final.
Réunissez vos troupes pour analyser les causes. Si vous faites l'autruche, vous allez entretenir durablement un malaise dans le groupe. L'objectif n'est pas de désigner des coupables, mais bien de tirer des leçons profitables.
Soyez transparent avec votre hiérarchie. N'ignorez pas la situation. Jouez cartes sur table et soulignez les leçons que vous avez tirées de l'expérience.
Etablissez un plan de progression. Vos instructions n'étaient-elles pas suffisamment claires ? Les résultats se sont accumulés sur le projet ? Dressez une liste des points susceptibles d'être améliorés et assurez-vous qu'ils soient respectés par tous.
Anticipez les obstacles pour les contourner. Prenez l'habitude, lors de chaque réunion, de consacrer quelques minutes à réfléchir aux événements extérieurs (initiatives de la concurrence, obstacles logistiques, etc.) qui pourraient faire capoter votre projet. Et imaginez quelques solutions pour y remédier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires