Michael Jackson : le business ne meurt jamais

08/12/10 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Trends-Tendances

Le premier album posthume de Michael Jackson débarque en magasin. Une étape de plus dans tout le cheminement business qu'a entrainé son décès inopiné en 2009. C'est que les firmes sont nombreuses à exploiter cette impressionnante machine à cash. Analyse.

Michael Jackson : le business ne meurt jamais

Un deal à 250 millions de dollars

Sony Music, la maison de disques de Michael Jackson, a signé, avec les gestionnaires de la succession du chanteur (l'Estate Michael Jackson), un juteux contrat qui lui octroie le lancement de dix CD pendant sept années pour une valeur de 250 millions de dollars. Quand on sait qu'Elvis Presley génère encore, chaque année, plus de 55 millions de dollars grâce à la vente de musique et de licence, on imagine l'intérêt de Sony Music. Michael, le premier disque posthume, sort ce vendredi 10 décembre.

Une mort qui dope les ventes

Le décès du chanteur en juin 2009 a suscité une véritable frénésie. D'après Auxipress, spécialiste de l'étude des médias, près de 4.200 articles auraient été consacrés en 2009 à Michael Jackson dans la presse belge, contre seulement 800 l'année précédente. Par ailleurs, en juillet 2009, l'IFPI avait enregistré une croissance des ventes globales de CD de 30 % en Belgique, en grande partie à la suite de la disparition du chanteur.

Du merchandising à gogo

L'Estate Michael Jackson a signé un contrat avec la firme Bravado, une filiale d'Universal. C'est elle qui gère l'utilisation du nom et de l'image du chanteur sur des produits dérivés qui se multiplient : T-shirts, poupées, déguisements, matériel scolaire. Et même de la vaisselle !

Un coffret DVD

En marge du premier album posthume du roi de la pop, Sony Music vient de sortir Vision, un coffret de trois DVD regroupant les plus grands clips du chanteur.

Multiplication des ventes aux enchères

Les objets ayant appartenu à Michael Jackson s'arrachent dans les salles de ventes. Julien's Auction, spécialiste des ventes d'objets de stars, aurait ainsi engrangé 2,4 millions de dollars lors d'une vente consacrée au chanteur voici quelques semaines. L'une des meilleures ventes ? Un ballon de basket signé par le roi de la pop et Michael Jordan, adjugé à plus de 294.000 dollars.

Un spectacle du Cirque du Soleil

Dans la foulée, le Cirque du Soleil a annoncé la création d'un spectacle consacré au chanteur légendaire. Baptisé Immortal World Tour, celui-ci débutera en novembre 2011. Vingt-sept dates (dont certaines sont déjà sold out) sont fixées, et les tickets s'arrachent entre 50 et 175 dollars. Des produits dérivés sont aussi prévus !

Ubisoft parie sur Michael Jackson

Les joueurs du monde entier sont à l'affût : Ubisoft a sorti Michael Jackson - The Experience, un jeu vidéo qui permettra de recréer les mouvements de danse du chanteur. Celui-ci sera compatible pour l'ensemble des plateformes (Wii, Xbox, PlayStation, etc.).

Un catalogue sans cesse exploité

Depuis le décès du chanteur, Universal Music (qui possède les droits sur les Jackson 5) a sorti plusieurs dizaines de nouveaux disques, rééditions et compilations. Avec des succès étonnants : "En Belgique, juste après la mort de Michael Jackson, nous avons vendu près de 20 fois plus de disques qu'avant", commente Arnaud Rey, chef de produits catalogue chez Universal Music. Et de citer le chiffre de 20.000 exemplaires pour le triple CD. C'est encore plus rentable chez Sony, qui a réédité le célèbre album Thriller.

Christophe Charlot

Nos partenaires