Les phrases à éviter lorsque vous licenciez un employé (partie 1)

14/02/12 à 16:02 - Mise à jour à 16:02

Source: Trends-Tendances

Virer quelqu'un n'est pas chose aisée. Elle l'est encore moins pour la personne en question. Voici quelques excuses à proscrire, si vous ne voulez pas lui rendre la tâche plus désagréable qu'elle ne l'est.

"Ceci m'est difficile." Que cette affirmation soit vraie ou non, elle est à bannir. Il n'incombe pas à la personne que vous êtes sur le point de licencier de s'apitoyer sur vos états d'âmes. Pire, elle s'en fiche probablement.

"Nous avons décidé d'améliorer un point ou deux." Evitez le langage "conférence de presse". Zappez les platitudes et venez-en aux faits. Si vous avez fait votre boulot correctement, votre employé sait probablement déjà pourquoi il est remercié. Soyez clair sur ce point.

"Vous n'êtes pas aussi efficace que Martine." Abstenez-vous de faire des comparaisons avec d'autres membres du personnel. Un employé est viré parce qu'il n'atteint pas ses objectifs ou ne remplit pas vos attentes. Point. Le confronter à ses collègues ouvrira des débats pénibles et stériles, puisque votre décision est prise.

"Vous avez été un employé modèle, mais nous devons épargner." Cette phrase est ambigüe. Si vous devez vraiment faire des économies, revenir sur les capacités de l'employé ne sert à rien. Si, au contraire, vous invoquez cette raison financière à tort, ceci peut donner une fausse image de votre entreprise et effrayer des candidats potentiels.

Source : Inc.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires