Les 7 dangers de la collaboration

08/12/11 à 11:06 - Mise à jour à 11:06

Source: Trends-Tendances

En général, les gens se montrent très positifs à l'égard de la collaboration. En collaborant, on résout plus vite les problèmes, on stimule la créativité, on réduit les frais et on augmente la productivité. Dans ce cas, pourquoi une bonne collaboration est-elle aussi rare ? Parce qu'elle implique des risques.

Rôles peu clairs. Dans une équipe, il n'est pas toujours clair qui assume telle ou telle responsabilité. Les rôles changent souvent en fonction de la phase d'un projet.
Trop de blabla, trop peu d'action. L'avantage d'une prise de décision collective, c'est que tout le monde est présent et que personne ne peut la contester après-coup. Le désavantage, c'est que le processus décisionnel s'en trouve ralenti et qu'on met parfois trop l'accent sur la communication et trop peu sur l'action.
Trop d'informations. Une collaboration ne réussit que si les informations sont bien diffusées et combinées. Certains se sentiront noyés dans un océan d'infos, d'autres en dissimuleront pour ne pas mettre en danger leur position de force.
Tout le monde est l'ami de tout le monde. Dans une équipe, les membres doivent pouvoir résoudre des priorités contradictoires. Si on évite le conflit, il n'y a pas de progression.
Plus de travail. La plupart des membres d'une équipe ont déjà assez de travail avec leurs tâches quotidiennes habituelles et un nouveau projet peut être perçu comme un facteur de stress. Ici, une nouvelle méthode de travail s'impose.
Plus d'input que de décisions. Il y a un risque que chacun veuille avoir son mot à dire et que la solution se dilue totalement. De bons leaders veillent à ce que l'équipe reste concentrée et les bons suiveurs comprennent qu'on n'accepte pas tout leur input.
Qui recueille les lauriers ? L'effort individuel n'est pas tellement visible. De sorte qu'on voit moins clairement qui mérite des louanges ou un savon en cas d'échec.

Source : hbr.org

En savoir plus sur:

Nos partenaires