La vue au travail : conseils pour éviter la fatigue visuelle

22/10/12 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Trends-Tendances

Le travail sur écran n'abîme pas les yeux, mais il représente une contrainte visuelle importante qui peut mettre en évidence les défauts visuels préexistants ou tout simplement fatiguer les yeux.

La fatigue visuelle est une fatigue des muscles internes aux yeux qui assurent l'accommodation de près (la mise au point). Elle se manifeste par des picotements, larmoiements, maux de tête, vertiges, fatigue mentale, voire vision double ou floue. Ces symptômes sont réversibles et disparaissent avec le repos.

Quelles sont les bonnes pratiques quotidiennes pour protéger ses yeux ?

De bonnes pratiques existent pour optimiser votre confort global, respecter votre corps et votre vision. En voici une synthèse, non exhaustive.


• Avant tout il est essentiel de porter un équipement optique adapté, faites régulièrement contrôler votre vision chez un ophtalmologiste
• L'écran doit toujours être perpendiculaire aux fenêtres : jamais de face, ni de dos
• Votre plan de travail doit être à la bonne hauteur et bien orienté : éclairage à gauche pour les droitiers, et inversement pour les gauchers
• Eclairez bien vos textes en veillant à ne pas vous éblouir ou générer des reflets parasites sur votre écran et votre plan de travail
• Faites des pauses ! Regardez par la fenêtre au loin 1 minute, changez de lieu et d'activité : 5 à 10 minutes toutes les 45 minutes à une heure. Le changement de distance de vision, d'environnement lumineux et de posture vous seront bénéfique
• Evitez les petits écrans : le standard se situe à 17 pouces
• Augmentez la taille des caractères
• Réglez correctement le contraste et la luminosité (pas d'éblouissement)
• Utilisez des couleurs faciles à différencier, certaines associations se fondent et demandent plus de concentration (mise à part des combinaisons volontaires pour aider des déficients visuels). Préférez l'utilisation d'un fond clair, moins astreignant que les fonds sombres
• Clignez souvent des yeux : le travail sur écran vous impose une fixation soutenue qui espace le rythme de clignement des paupières, le film de larme se renouvelle moins. De plus, les atmosphères de travail sont souvent climatisées et sèches, buvez beaucoup, aérez et humidifiez votre pièce. Il existe aussi des larmes artificielles, demandez conseil à votre ophtalmologiste, votre médecin
• Pensez à un bon éclairage ambiant, sans vous éblouir ,ni générer des reflets parasites sur votre écran


"Guide du travail sur écran" rédigé par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (France)

Nos partenaires