Ils se sont lancés en pleine crise

24/02/10 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Source: Trends-Tendances

Pour son numéro de mars, Bizz a interviewé 11 entrepreneurs qui ont démarré en 2009, en pleine crise financière. En avant-première, le témoignage d'Alexis Tinel et Geoffroy Simon, fondateurs de Getyoo. Vous pourrez également les retrouver le mercredi 31 mars à 11h au salon Entreprendre, à la table ronde organisée par ING et Start Your Business, intitulée Avant, pendant, après : vie de starter en période de crise.

Ils se sont lancés en pleine crise

© P.N.

L'idée de Getyoo est en réalité née bien avant la crise. Tout a démarré en 2005 : Geoffroy Simon et un de ses amis, en vacances en Grèce, déçus par quelques tentatives de drague manquées, rêvent d'un appareil qui pourrait leur permettre de "séduire à distance". Ce qui n'était alors qu'un délire d'étudiant va se muer quelques années plus tard en un vrai projet d'entreprise. Surfant sur la vague Facebook, Geoffroy présente son idée d'échange de profils virtuels à la Start Academy. Il atteint avec un ami ingénieur les demi-finales, mais quand ce dernier décide de rejoindre une grande société industrielle, Geoffroy se retrouve seul et le projet vivote. D'autant que l'entrepreneur en herbe a d'autres idées en tête, notamment celle de racheter une épicerie fine à Bruxelles.

Cette première expérience d'indépendant sera déterminante pour Geoffroy, qui se retrouve - à nouveau un peu par hasard - dans le nouveau programme Création et Croissance de Solvay. "Cette année a été incroyablement riche en apprentissages, et m'a également fait prendre conscience que mon projet manquait cruellement de structure." Un an plus tard, il rencontre par hasard Alexis Tinel, qui revient justement de Londres et cherche un projet commercial à développer... "Geoffroy m'a confié toute la documentation qu'il avait amassée autour de son projet et m'a demandé si je pouvais en faire un business plan. Trois semaines plus tard, je revenais à l'épicerie avec un plan d'affaires et un plan financier relativement crédibles."

En janvier 2009, les deux amis décident de mettre en oeuvre le projet Getyoo. Première difficulté : trouver du financement. "Nous étions jeunes, peu diplômés et sans vrai passé professionnel", explique Alexis Tinel. "Mais d'une certaine manière, la crise a joué en notre faveur : les investisseurs s'intéressaient de moins en moins aux marchés boursiers, et de plus en plus aux petits projets dans lesquels ils pouvaient s'impliquer personnellement." Avec une carte de visite comme seule preuve de leur motivation, Geoffroy et Alexis courent les dîners d'affaires et autres rendez-vous de networking. La bourse de préactivité qu'ils obtiennent, ils l'investissent, avec un peu de capital prêté par ING, dans une étude de faisabilité et de propriété intellectuelle du cabinet Simont Braun. "Une fois breveté et inscrit en société, notre projet devenait d'autant plus crédible et attractif pour les investisseurs", se souvient Alexis Tinel. "La Région Bruxelloise fut la première à nous accorder du financement, rapidement suivie par sept investisseurs privés." En juin, les premiers développements commencent. Geoffroy regroupe une équipe technique et Alexis continue à développer le business. "Nous nous sommes heurtés à pas mal de difficultés au niveau technique", explique Geoffroy Simon. "Ce qui nous paraissait parfois très simple semblait irréalisable pour les développeurs, et vice-versa. Il a fallu s'habituer à un langage totalement différent de celui qu'on avait l'habitude d'utiliser jusque là."

Le 21 octobre, Getyoo est officiellement lancée lors d'une soirée du Beta Group. Le duo distribue ses premières Clickey, des clés USB permettant d'échanger en un clin d'oeil toutes ses données personnelles virtuelles. "Depuis lors, nous avons continuellement travaillé à l'amélioration du site et de la clé, avant de nous lancer dans une vraie campagne de communication." Marie du Chastel, diplômée de l'IHECS et passionnée de technologie, est venue rejoindre l'équipe pour booster la communication. Entretemps, le projet Getyoo s'est également élargi, puisque l'équipe mise sa technologie pour développer des applications de radio-identification et devenir ainsi pionnier dans l'Internet des Objets.

Le site de Getyoo

Les conseils de Geoffroy et Alexis

- N'hésitez pas à vous tourner vers les pouvoirs publics pour obtenir du financement ! Surtout en période de crise, lorsque les banques se montrent plus frileuses. Vous y trouverez un nombre impressionnant de gens prêts à vous aider, pour autant que vous vous montriez proactif.

- Ne sous-estimez pas la période d'apprentissage dans la mise en oeuvre de votre projet. Peu importe le secteur dans lequel vous vous lancez, il y aura des facettes du métier que vous ne maîtrisez pas d'emblée.

Nos partenaires