Hausse de 21% des faillites chez les indépendants entre 2012 et 2013

06/05/13 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Trends-Tendances

Les indépendants sont les premières victimes de la crise, estime l'Union des Classes Moyennes (UCM). Son "baromètre des indépendants" révèle que le nombre de faillites a augmenté de 21% au premier trimestre 2013 par rapport à l'année précédente.

Hausse de 21% des faillites chez les indépendants entre 2012 et 2013

© Thinkstock

L'UCM estime que les indépendants, qui "n'ont pas de garantie de revenus et encore moins d'indexation", sont les premières victimes de la crise depuis 2008. Pour étayer ses propos, l'organisation professionnelle se fonde sur les données de sa caisse d'assurances sociales, qui compte plus de 80.000 indépendants wallons et bruxellois affiliés qui y paient leurs cotisations sociales obligatoires.

Elle indique ainsi que le nombre de faillites a augmenté de 21% au premier trimestre 2013 par rapport à l'année précédente. Entre le premier trimestre 2012 et le premier trimestre 2013, la cotisation sociale moyenne des indépendants a augmenté de 0,9%. "Ce qui indique une hausse des revenus très inférieure à l'inflation", souligne l'UCM.

L'organisation ajoute que, depuis deux ans, la proportion des retards de paiement est en augmentation continue. "Fin 2012, un indépendant sur dix était en défaut, soit 10% de plus que l'année précédente, pour une somme globale due en hausse de 15%."

Enfin, l'UCM fait savoir que le montant cumulé des cotisations sociales en contentieux judiciaire a doublé entre 2008 et 2012.

Nos partenaires