Formations: investissez en vous !

12/03/10 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Trends-Tendances

Même s'il leur reste à peine de l'énergie après une lourde journée de travail, bon nombre de professionnels trouvent le courage d'étudier le soir ou le week-end en vue de décrocher un master. Ils espèrent ainsi aider leur entreprise, améliorer leurs chances de promotion, diriger une équipe ou, tout simplement, s'épanouir. Bizz se penche, dans son numéro de mars sur ces formations et ceux qui les suivent.

Formations: investissez en vous !

"D'année en année, nous observons une hausse du nombre de professionnels qui cherchent un programme de formation et le combinent à leur job et à leur vie privée", révèle Patrick De Greve, directeur général chez Vlerick et directeur des programmes executive education. "Des cycles longs ou courts, pendant ou après les heures de travail, le soir ou le week-end." La VUB dénombre près de mille étudiants-travailleurs. L'Ehsal Management School recensait elle aussi plus de mille participants l'an dernier et cette année. "Le nombre d'étudiants-travailleurs connaît une hausse explosive", constate Les Robbrecht, chef de département gestion des étudiants à la VUB. "Les indépendants sont eux aussi de plus en plus nombreux à vouloir suivre une formation complémentaire, même s'ils ne sont pas concernés par ce statut." Un étudiant-travailleur est en effet quelqu'un qui, compte tenu de son travail comme salarié, ne peut pas suivre des cours pendant la journée et en suit dès lors le soir ou le week-end. Il doit renouveler son statut tous les ans.

Qu'il s'agisse d'obtenir un meilleur accès à l'emploi, d'être promu, ou d'assurer sa réorientation professionnelle, les raisons de souhaiter un nouveau titre sur son CV sont nombreuses. "Certaines personnes n'ont pas pu obtenir un diplôme universitaire et se rendent compte que cela leur manque, commente Christine Massin, chargée de communication aux FUCAM à Mons. Pour cela, suivre un master complémentaire, en horaire décalé par exemple, se révèle souvent adéquat. On obtient ainsi un titre équivalent à celui du master de jour, après réalisation d'un mémoire." Les chercheurs d'emploi peuvent eux aussi suivre une formation. Ils doivent cependant rester disponibles pour le marché du travail en suivant les cours après les heures de travail et en ne suivant pas plus de vingt heures par semaine.

Découvrez les éléments à observer pour choisir une formation, voyez comment certains s'en sont sortis et comment ils ont mis à profit leur formation complémentaires... Dans le Bizz de mars 2010.

Nos partenaires