Faut-il toujours accepter une promotion?

16/11/12 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Trends-Tendances

C'est souvent perçu comme un honneur, mais cela peut parfois devenir une erreur. Peut-on refuser une promotion ? Parce que l'on ne se sent pas prêt, parce que l'on ne s'estime pas taillé pour la fonction, parce que l'on veut préserver sa vie de famille ? Chacun, à un moment ou à un autre de sa carrière professionnelle, atteindrait son seuil de compétence maximal...


1. Pensez au principe de Peter. "Tout travailleur qui monte dans la hiérarchie tend vers son niveau d'incompétence." Exagéré, peut-être. Mais pas sans fondement !

2. Prenez le temps de l'introspection. Qui suis-je? Où vais-je? Quel est mon objectif de carrière? Quelles sont mes forces et mes faiblesses? Mes plus grandes compétences?

3. Incluez les paramètres privés dans votre réflexion. Une promotion n'est généralement pas sans impact sur la sphère privée : nouvelles responsabilités, nouveaux horaires... Veillez à concilier vos aspirations sur ces deux plans.

4. Osez dire non. Tout le monde n'est pas fait pour diriger. Le stress peut avoir des conséquences désastreuses : n'attendez pas d'avoir dépassé vos limites pour vous en rendre compte. Le monde de l'entreprise en demande toujours plus, surtout en ce moment... Mais vous n'êtes pas obligé de toujours donner plus.

Nos partenaires