Faut-il répondre à toutes les sollicitations de vos collaborateurs ?

07/11/11 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Trends-Tendances

Entre la pression de votre hiérarchie et les demandes incessantes de votre équipe, vous ne savez plus où donner de la tête. Nos conseils pour ne pas tourner chèvre.

Rassurez les inquiets... mais ne leur donnez pas les solutions Par manque d'assurance ou par peur de l'échec, certains salariés ont constamment besoin d'exprimer leurs angoisses et de solliciter de l'aide. Tout d'abord, adoptez un langage rassurant : " Tu as déjà fait face à ce genre de situation, ça va aller. " Deuxième réflexe, évitez de donner des solutions clés en main : c'est la meilleure façon d'entretenir l'assistanat. Poussez plutôt l'intéressé à trouver lui-même une issue : cela lui donnera confiance en ces propres capacités à faire face aux situations.

Evitez de tout céder à ceux qui revendiquent sans cesse
D'avantage de formations, de délais, de budget... Certains en demandent toujours plus. L'enjeu est de préserver la motivation du collaborateur exigeant sans céder à toutes ses demandes. Rappelez-lui ce qu'il a déjà obtenu : " Tu as suivi telle formation cette année. Tu as eu ce nouveau logiciel. Ton budget a été augmenté de tant... "

Face aux professionnels de la critique, limitez la polémique Non seulement ce collaborateur critique fait souffler un vent de défaitisme dans tout le service, mais il vous accapare pour vous demander de justifier vos décisions. Faites-lui préciser ses objections : " De quelles données disposes-tu pour affirmer que ce tarif est trop haut ? " Revenir sur des éléments factuels permettra de lui faire concentrer ses remarques, souvent d'ordre général, sur un point particulier.

A retenir
Gérer les sollicitations est une des missions du manager.
Mettez en place des règles de fonctionnement plus claire.
Face à une critique générale, faites préciser le problème pour apporter une réponse ciblée et donc rapide.

Source : Management

Nos partenaires