Entrepreneur à moins de 30 ans: Dieter Kraewinkels

01/04/10 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Source: Trends-Tendances

A la tête du plus gros site de rencontre belge (à moins de 30 ans) ! Joli coup pour cet autodidacte de l'Internet : la PME qu'il avait fondée alors qu'il était encore étudiant a été totalement rachetée en 2007 par Rossel, en même temps que le site de rencontres rendez-vous.be. Aujourd'hui, Dieter Kraewinkels dirige les sites Netevents, Cinenews et Rendez-vous qui emploient une petite vingtaine de personnes. Portrait.

Entrepreneur à moins de 30 ans: Dieter Kraewinkels

Retour en arrière : ses premiers pas dans l'Internet remontent à l'époque où il était encore étudiant. Durant son bref passage à l'Ichec - qui ne l'a pas passionné -, les fondateurs du site rendez-vous.be font appel à lui pour la réalisation de deux sites web dont celui de Kickers. En 2000, alors qu'il poursuit des études à l'Ephec, il monte Netevents avec des associés plus expérimentés. Objectif : proposer un agenda en ligne des soirées, concerts, spectacles, etc. Ce sont ses associés qui investissent et lui qui développe.

Son projet est financé par la publicité et la vente de quelques contenus à des entreprises comme Proximus et Mobistar. Les choses évoluent doucement et Dieter Kraewinkel, qui apprend la gestion d'une micro-société sur le tas, peut s'appuyer sur l'aide de ses associés déjà actifs dans le business (les fondateurs de rendez-vous). Très terre-à-terre, Dieter ne prend aucun risque inconsidéré. Le site connaît un certain succès, si bien qu'en 2004, le groupe Rossel prend une participation de 60 % dans son capital.

Parallèlement à cet agenda culturel en ligne, Dieter Kraewinkels se lance dans la mise au point d'un site spécialisé dans le cinéma. Dopé par la disparition d'un des acteurs du marché et voyant la proximité de la thématique avec NetEvents, il crée en février 2004 Cinenews (chez Rossel) qui attire aujourd'hui quotidiennement 20.000 visiteurs.

Lorsque le groupe Rossel a repris Rendez-vous.be en fin 2007, Dieter Kraewinkels a rapidement et naturellement été appelé à gérer les nouveaux développements du site. Ami des fondateurs, ce Flamand d'origine qui a vécu la majeure partie de son enfance en Wallonie était dans la place et avait démontré ses compétences sur ses multiples projets.

Son style de management se veut "sans trop de hiérarchie ni de procédures, admet-il. J'avance beaucoup à l'intuition et je tiens compte des avis pertinents que l'on me donne." Malgré son jeune âge, il peut s'enorgueillir d'avoir déjà une longue expérience dans le monde du Web et d'en connaître les arcanes. "Ma valeur ajoutée réside dans ma connaissance et mon bon sens, plaide-t-il. On n'invente rien : le concept de Cinenews existait déjà et Netevents n'est pas l'idée du siècle non plus. Mon défi constant consiste à réaliser les choses différemment et à trouver la petite touche qui fera qu'un projet fonctionne."

Et le temps qui lui reste, Dieter Kraewinkels aime le passer avec des amis, au restaurant ou au cinéma. Amateur de glisse, il n'hésite pas à prendre une semaine de congé tous les trois mois pour partir skier, se ressourcer et... trouver de nouvelles idées.

Son prochain projet? Attaquer le marché hollandais avec Cinenews. Quelques aménagements au produit ont été réalisés. Il ne reste plus qu'à Dieter et son équipe à ... se lancer.

Christophe Charlot

En complément à notre dossier "Starters" publié dans le Bizz du mois d'avril, retrouvez ici les portraits des différents jeunes entrepreneurs qui intervenaient dans le dossier. Des rencontres inattendues et des parcours souvent bien remplis malgré leur jeune âge. Demain: Jean-Paul de Ville (Pumbby)

Nos partenaires