Encadrer et motiver un stagiaire, tout un art

22/10/10 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

Source: Trends-Tendances

Un stage réussi constitue une expérience enrichissante pour l'intéressé comme pour l'entreprise. Organisez avec soin l'intégration du "petit nouveau" et vous recueillerez les fruits de vos efforts.

Décrivez précisément la mission et les objectifs. Il faut donc être très clair dès le départ pour éviter toute confusion. Evitez les formulations vagues, du type "Organisation du meeting annuel des commerciaux" mais préférez un intitulé comme "Elaboration d'un programme pour le meeting annuel des commerciaux avec recherche et coordination des intervenants et sélection de lieux".
Réservez-lui un accueil digne d'une vraie recrue. Ne le faites pas attendre à la réception, prévoyez un téléphone et un ordinateur et n'oubliez pas de le présenter à toute l'équipe.
Anticipez les erreurs dues à l'inexpérience. Pendant le déroulement du stage, suivez donc votre poulain de près. Prenez le temps de lui prodiguer des conseils, par exemple, en matière de comportement. Si vous l'envoyez en rendez-vous à l'extérieur, assurez-vous qu'il dispose de toutes les informations nécessaires pour arriver à bon port.
Réalisez des débriefings fréquents et réguliers. Convenez avec lui d'entretiens hebdomadaires. Au quotidien, faites des commentaires à haute voix sur les situations : "Je vais appeler la cliente X. Au départ, elle risque d'être réticente. Je vais l'écouter exposer ses griefs sans l'interrompre."
Conclure la mission et garder le contact. Lorsque la fin du stage approche, demandez à votre stagiaire de rédiger un "rapport d'étonnement" où il indiquera ce qu'il a remarqué dans le fonctionnement du service, ce qui l'a surpris.... Vous pouvez également le mettre à contribution pour préparer l'arrivée de son éventuel successeur.

Source : Management

En savoir plus sur:

Nos partenaires