Ecrivez bien

13/08/10 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Trends-Tendances

Lorsque vous écrivez un document, vous le destinez aux autres ou à vous-même. La façon dont vous écrivez pour vous-même n'a pas d'importance. Vous pouvez gribouiller et utiliser des abréviations comme vous le voulez. En revanche, la façon dont vous écrivez pour les autres est très importante.

Vous êtes jugé sur :
- Ce que vous écrivez
- Comment vous écrivez
Oui mais je tape le document à la machine, me direz-vous. Fort bien. Mais quelle fonte utilisez-vous et pourquoi ? Quelle taille de lettres et pourquoi ? Et vous devez tout de même parfois apposer votre signature ? C'est aussi écrire. Votre signature est tout autant jugée que le reste. Faites-en une grande : une grande signature trahit une forte personnalité. Veillez en outre à ce que votre orthographe soit bonne et votre maîtrise de la grammaire, suffisante. Si tel n'est pas le cas, vous devez y remédier.
Si vous écrivez beaucoup à la main, veillez à ce que :
- ce soit lisible. Tout le monde doit pouvoir lire ce que vous écrivez, sinon cela n'a pas de sens et de plus, c'est impoli.
- ce soit net. Pas de ratures, des lignes bien droites.
- cela ait du style. Avec ici et là, une belle tournure.
- ce soit une écriture adulte. Arrondie et liée.
- l'ensemble soit cohérent. Votre écriture doit se présenter de la même manière en bas de page qu'en haut de page.
Si vous tapez beaucoup à la machine, utilisez une fonte comme Times New Roman ou Arial. Une taille de 12 est toujours bonne. Utilisez rarement l'italique, le gras ou le souligné. Et même si vous trouvez cela amusant, n'utilisez pas différents types de lettres pêle-mêle ni de tailles de lettres différentes : vous pourriez passer pour instable ou immature.

Source : Richard Templar, 'Les 110 règles d'or du travail'

En savoir plus sur:

Nos partenaires