Dix conseils pour allier diététique et repas d'affaires (Partie 1)

09/02/12 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

Source: Trends-Tendances

Faire des déjeuners professionnels sans prendre un gramme, c'est possible si l'on suit quelques principes simples. Michel Montignac, auteur de la célèbre Méthode Montignac, livre dix recommandations.

1. Ne vous privez pas Inutile de se serrer la ceinture plus que de raison. Votre client ou partenaire prend une entrée, un plat et un dessert ? Faites de même si vous en avez envie. " Il n'y a aucune raison de limiter le nombre de plats, car ce n'est pas la quantité de ce que l'on mange qui importe, mais la qualité, ou plus exactement, la nature. C'est bien d'avoir une entrée, à condition qu'elle soit composée de crudités c'est-à-dire de glucides à index glycémiques (IG) très bas ", souligne Michel Montignac. De même, pour le plat, l'accompagnement devra impérativement être un glucide à IG très bas : légumes vert ou lentilles, haricots, pois chiches...

2. Buvez du vin... Ce n'est pas tant que le vin soit permis, c'est même qu'il est conseillé ! " Boire un verre de vin rouge au cours du repas est souhaitable dans le cadre de l'amaigrissement et surtout de la protection des risques cardiovasculaires, et ce à tous les repas principaux ", assure Michel Montignac. Une ou deux fois par semaine, il est tout à fait possible de boire trois, voire quatre, verres dans la journée sur un ou deux repas. Vous pouvez donc accompagner sans remord votre invité au cours d'un repas d'affaires.

3. ...mais oubliez le pain S'il peut être consommé sans crainte au cours du petit-déjeuner, il est en revanche déconseillé de manger du pain au cours des repas principaux. " Le seul pain acceptable est le pain intégral que l'on ne trouve que dans les boutiques bio, ou alors le pain noir allemand (Pumpernickel). Le pain complet du commerce a le même IG que le pain blanc, donc à éviter ", ajoute Michel Montignac. Faites donc attention à ne pas grignoter de pain en cours de repas. Il faut surtout savoir résister quand vous attendez d'être servi et que la faim se fait sentir...

4. Du poisson plutôt que de la viande Les poissons ou les crustacés devront avoir votre préférence au cours de vos repas. " La viande ne doit pas être consommée plus de trois fois par semaine et jamais le soir. Pour la viande rouge, ce n'est pas plus d'une fois par semaine ". A éviter surtout : l'entrecôte et la côte de boeuf qui contiennent beaucoup trop de mauvaises graisses. Oubliez aussi tous les plats en sauce comme les daubes, la blanquette. Vous pouvez en revanche vous permettre de temps en temps un petit salé aux lentilles ou une choucroute (sans les pommes de terre) et un confit de canard aux cèpes (sans les pommes de terre sarladaises...).

5. Des légumes verts en accompagnement Les légumes à privilégier sont les brocolis, les haricots verts, les épinards, les aubergines, les tomates... mais aussi les lentilles vertes, le flageolet et les pois chiches. Les uns ou les autres peuvent être consommés à volonté car ils ont tous un glucide à IG très bas.

Source : Journaldunet.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires