Comment survivre à un assistant grognon ?

07/10/11 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Trends-Tendances

Barricadé derrière son bureau, votre assistant est aimable comme une porte de prison. Il pousse des soupirs quand vous lui demandez les horaires de train Bruxelles-Nice et vous rabroue lorsque vous cherchez désespérément une agrafeuse dans le placard des fournitures. Ce qu'il veut, c'est qu'on lui fiche la paix pour lire des magazines people et jouer au poker sur internet. Patrick Amar, psychologue et coach, propose de trouver quelques pistes pour sortir de cette mauvaise passe.

1- Identifiez ses croyances
Pourquoi fait-il la gueule en permanence ? Réponses possibles : "Je ne veux pas travailler avec un boss plus jeune que moi", "J'ai trop de diplômes pour ce job-là", "Je m'impose en répondant sèchement à mon patron", et dernière touche, plus psychanalytique, "Ma mère et mon père râlaient à la maison. J'ai toujours vécu dans cette ambiance".

2- Notez de manière factuelle ses comportements
Il a refusé d'accueillir des visiteurs à la réception. Il n'a pas voulu réserver un hôtel pour le prochain séminaire, estimant qu'il n'était pas "votre esclave". "Avec internet, vous pouvez vous débrouiller tout seul, comme un grand !"

3- Ayez le courage de clarifier les règles du jeu Le manager doit avoir le courage d'expliquer à un assistant, de manière dépassionnée, que son comportement n'est pas admissible et qu'il doit y substituer une autre attitude. Le savoir-vivre en entreprise est la clé d'une bonne ambiance entre tous les collaborateurs. L'assistant est au centre d'un rouage très important.

4- Valorisez les attitudes vertueuses
Il a été charmant pour recevoir les lauréats d'un concours que votre société a lancé. Félicitez-le. Faites-lui un compliment lorsque vous décelez de nettes améliorations. Mais s'il s'enferme dans un mutisme discourtois, alors demandez de l'aide à un coach. C'est le dernier recours avant la porte.

Source : L'Entreprise

Nos partenaires