Comment réussir dans le crowdfunding ?

05/04/11 à 09:57 - Mise à jour à 09:57

Source: Trends-Tendances

Vous cherchez à vous procurer 20.000 euros pour votre entreprise mais la banque ne vous accorde pas de prêt. Que faire ? Le crowdfunding peut être une bonne alternative. Si dix voire cent personnes investissent un petit montant dans l'entreprise, vous pourriez obtenir globalement vos 20.000 euros. En échange, donnez à vos investisseurs un rendement sur le prêt, des actions ou une rémunération non financière.

Qu'est-ce que le crowdfunding ? Des entrepreneurs présentent leur concept sur un site Internet (tel que Kickstarter.com) en faisant une proposition à des investisseurs potentiels. L'investissement peut se faire sous la forme d'un don ou d'un prêt à rembourser. Il est aussi possible de prévoir une émission d'actions ou une participation au bénéfice, voire convenir d'une rémunération non financière.
Pourquoi opter pour le crowdfunding ? De plus en plus de citoyens ordinaires sont disposés à investir. Ils voudraient contribuer à un projet avec l'argent qu'ils ont en trop et trouvent plus amusant d'être impliqués dans une entreprise que d'acheter anonymement des actions ou de placer leur argent sur un compte d'épargne. Ils veulent bien obtenir une petite rémunération pour leur apport mais ce qui leur plaît surtout, c'est d'être impliqué dans une entreprise et d'avoir des activités d'entrepreneur.
Y a-t-il encore d'autres avantages ? Vous pouvez utiliser le crowdfunding comme étude de marché ou comme promotion. Vous placez un concept en ligne et pouvez voir aux réactions s'il suscite suffisamment d'enthousiasme. Par ailleurs, vos investisseurs sont des clients et fournisseurs potentiels ainsi que des ambassadeurs enthousiastes.
Comment commencer ? Vous devez faire l'effort d'impliquer les investisseurs dans le process. Racontez votre histoire à tout le monde et écoutez ce que les gens en pensent. Vous pouvez susciter une plus grande implication de leur part en les informant des développements de l'entreprise via un blog, des mailings ou des médias sociaux.

Source : MT.nl

En savoir plus sur:

Nos partenaires