Bien travailler avec un collègue malentendant

14/11/12 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Trends-Tendances

Associé à des préjugés, la surdité est un handicap qui effraie. Pourtant, il suffit de peu pour rendre la communication fluide et de nombreux postes accessibles.

1. Evitez tout traitement de faveur, souvent perçu comme humiliant.

On croit à tort que la plupart des postes ne sont pas accessibles aux malentendants. Mais avec un peu de bonne volonté et d'imagination, beaucoup de choses deviennent possible. Pour tirer le meilleur d'un travailleur malentendant, faites l'inventaire de ses capacités comme vous le feriez avec n'importe quel membre de votre équipe.

2. Installez la personne dans un endroit peu bruyant.

Les appareils auditifs peuvent produire des ultrasons très gênants en cas de volume sonore excessif. Evitez d'installer un malentendant près d'un standard téléphonique ou d'une rue passante.

3. Parlez distinctement, en vous plaçant face au collaborateur.

Inutile de crier. Exprimez-vous lentement et distinctement, en vous plçant en face de lui pour qu'il puisse lire sur vos lèvres. Et évitez de lui parler comme à un enfant de 3 ans...

4. Mettez l'ensemble de votre équipe à contribution.

Incitez-les à apprendre les rudiments de la langue des signes, demandez à quelqu'un de s'asseoir à côté de la personne en réunion et de prendre des notes,...

Nos partenaires