Au-delà du salaire net

03/12/10 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Trends-Tendances

Ces dernières semaines, plusieurs médias se sont efforcés de briser un grand tabou, en levant un coin du voile sur les rémunérations. Mais un paquet salarial ne se limite pas à un salaire net. La rémunération non financière revêt également une grande importance pour motiver les collaborateurs.

Au-delà du salaire net

© Thinkstock

"Le climat dans l'entreprise et le contexte économique général jouent un rôle important dans la rémunération de vos collaborateurs", indique Xavier Baeten, professeur à la Vlerick School. "Selon moi, le point de départ de l'employeur dans la fixation des rémunérations doit donc résider dans le concept de total rewards, qui englobe les gratifications non financières." Parmi la variété d'avantages extrasalariaux, tout employeur devra néanmoins faire des choix. Xavier Baeten présente les trois principales théories en matière de rémunération, qui peuvent vous aider à trancher.

Mon salaire est-il dans la norme ?

Vous pouvez comparer votre salaire à la moyenne du marché pour votre fonction, examiner quelles sont les différences entre les fonctions au sein de votre entreprise ou essayer de savoir si un collègue occupant le même poste que vous gagne plus ou moins que vous. "Les spot awards - des primes ponctuelles ciblées - constituent une bonne manière d'ajuster un salaire", estime Xavier Baeten. "Il faut toutefois faire preuve de prudence. Avec un concept du style "l'employé du mois", vous ne récompensez qu'une seule personne, et vous risquez de décourager les autres."

Quel salaire puis-je escompter sur base de mes prestations ?

Un travailleur est motivé s'il sent que ses efforts mènent à une prestation qui conduit à son tour à une gratification. Cette relation de cause à effet peut toutefois être tronquée. Quelqu'un qui se voit fixer un objectif pour lequel il n'a pas les compétences ne manquera pas d'être découragé. Une autre distorsion consiste à attribuer une gratification dont le travailleur n'a que faire, comme un chèque-livre s'il ne lit jamais.

Récompensez le comportement adéquat au bon moment

"Si le travailleur a effectué une bonne prestation, récompensez-le directement après", conseille Xavier Baeten. "C'est en effet le gros problème de la plupart des systèmes de gratification, où vous devez parfois attendre un an pour recevoir une prime dont vous devrez ensuite donner la moitié à l'Etat. Les primes ponctuelles peuvent constituer une solution dans ce cas ; l'employeur peut par exemple octroyer aux supérieurs hiérarchiques un budget pour récompenser immédiatement de bonnes prestations. Il faut toutefois une certaine maturité au manager pour expliquer clairement pourquoi certains bénéficient d'une gratification et d'autres pas. Une prime ponctuelle ne pourra évidemment pas être distribuée à tout le monde."

Benny Debruyne

Deux conseils de Xavier Baeten

Pour les rémunérations financières. "Une étude de la Vlerick School a révélé qu'il existait une marge d'amélioration pour les rémunérations financières. Non pas en octroyant une augmentation de salaire, mais en rendant plus claires les procédures de rémunération. Belgacom et Volvo le font déjà ( lire page ci-contre). Veillez par exemple à ce que vos collaborateurs connaissent bien les conditions pour obtenir un bonus."

Pour les rémunérations non financières. "Les gratifications non financières ont l'impact le plus fort sur la manière dont les collaborateurs concernés se sentent dans leur travail. Il s'agit principalement de responsabilités, de possibilités de carrière et d'autonomie."

En savoir plus sur:

Nos partenaires