Apprendre à négocier efficacement

25/06/12 à 12:53 - Mise à jour à 12:53

Source: Trends-Tendances

À moins d'évoluer dans un environnement très rigide, la plupart des gens passent beaucoup de temps à négocier... tant pour des choses futiles qu'essentielles. Apprendre et utiliser des techniques efficaces de négociation est avantageux pour toutes les parties impliquées, et ce, peu importe leur échelon dans l'entreprise. Voici quelques approches éprouvées :

Demandez le point de vue des autres. N'attendez pas que vos collègues ou superviseurs partagent leur perspective, demandez-la leur. Cela atteint deux objectifs : en premier lieu, vous savez ce qu'ils pensent sans tenter de le deviner (ce qui est toujours risqué et voué à l'échec). En second lieu, cela démontre votre intérêt et respect envers leur point de vue, ce qui permet d'éliminer toute possibilité de confrontation dès le début.

Énoncez clairement vos besoins, vos points de vue et ce dont vous avez besoin. N'attendez pas qu'on vous le demande. Indiquez votre position de manière positive, neutre et, du moins, non menaçante. Les personnes concernées connaîtront ainsi clairement votre position et pourront réagir à quelque chose de concret.

Préparez-vous. Si vous êtes sur le marché du travail depuis un certain temps, vous savez que les situations où vous devez négocier arrivent rarement par surprise. Ainsi, si vous devez prendre un congé pour des raisons personnelles, ayez quelques options à suggérer pour augmenter les chances que votre superviseur vous l'accorde. Tout comme en vente, faites en sorte que votre produit soit facile à " acheter ".

Évitez les disputes. Faites de votre mieux pour éviter qu'une négociation tourne en dispute. Passer de la négociation à la dispute risque de transformer une situation gagnant-gagnant en conflit gagnant-perdant où la personne en position d'autorité gagnera. Vous perdrez alors tout en plus de risquer que des sentiments de rancune et de colère perdurent.

Choisissez toujours un moment opportun. Apprenez à connaître les "personnalités professionnelles" de vos collègues et superviseurs. Un collègue vit-il des moments difficiles? Votre superviseur est-il plus stressé avant les réunions de ventes, les réunions de direction ou à d'autres moments précis? Il est toujours judicieux d'évitez de négocier lors de ces périodes. Dans la mesure du possible, ciblez des moments où vos collègues ou superviseurs sont dans un état d'esprit positif ou du moins stable avant d'entreprendre toute négociation.

(Source : Kellyservices)

Nos partenaires