5 trucs de vente originaux

05/01/11 à 08:00 - Mise à jour à 08:00

Source: Trends-Tendances

Quelle que soit la qualité de votre produit ou service, il a parfois besoin d'un petit coup de pouce pour emporter la décision d'achat du client. Voici cinq manières originales de mettre votre produit en valeur.

1. Dépassez un petit peu les bornes. A New York, une entreprise de PR ne craint pas de recourir à des procédés hors du commun pour faire de la promotion. Lorsqu'elle voit qu'une entreprise ne bénéficie pas de suffisamment d'attention dans la presse, elle envoie une boîte contenant les rares articles parus à propos de l'entreprise, plus une pile de toiles d'araignées en plastique. Cela fait de l'effet.
2. Offrez un lunch coûteux au client potentiel. Si vous ne parvenez pas à obtenir un rendez-vous personnel, rendez-vous chez votre prospect en apportant des petits en-cas exclusifs. Dites à la réceptionniste que vous voulez faire porter la nourriture dans le bureau du client mais que vous aimeriez aussi parler dix minutes avec lui pendant qu'il mange. La plupart des gens se sentent coupables d'accepter de la nourriture sans rien faire ou donner en échange.
3. Avancez des contre-arguments. Les clients s'attendent à avoir affaire à des vendeurs envahissants. Adoptez donc une toute autre approche. Quand le moment de décider arrive, dites quelque chose du style 'Ce produit n'est peut-être pas ce qu'il vous faut' ou 'Je ne suis pas sûr que vous soyez déjà prêt pour mon offre'. Cela présente deux avantages : vous paraissez plus sincère et votre offre devient irrésistible.
4. Créez une atmosphère d'urgence. Un client qui 'regarde seulement un peu autour de lui', continuera à le faire jusqu'à ce que vous lui donniez une raison de passer à l'action. Lancez une petite phrase du style 'Normalement, la livraison de cet article peut prendre trois à quatre semaines mais peut-être que j'en ai encore un dans l'entrepôt.' Revenez un peu plus tard en l'informant qu'il reste encore un exemplaire destiné à un client qui ne peut pas encore en prendre livraison et que si votre prospect se décide maintenant, il peut lui être livré demain.
5. Posez la dernière question. Avez-vous tout expliqué et dit tout ce qu'il y avait à dire ? Demandez alors s'il a encore une raison de ne pas procéder à la vente. Le plus souvent, la réponse est 'non'. Le client a le sentiment qu'il a eu l'occasion de donner son opinion, qu'il est pris au sérieux et il aura d'autant plus tendance à apposer sa signature sur le contrat.

Source : Forbes, Managersonline.nl

En savoir plus sur:

Nos partenaires