Entre 100 et 150 emplois menacés chez Thomas Cook

03/09/12 à 18:32 - Mise à jour à 18:32

Source: Trends-Tendances

(Belga) Entre 100 et 150 emplois sont menacés chez Thomas Cook Belgique (TCB) en raison d'un plan de réorganisation, selon les syndicats, qui ont entamé des sessions d'information avec la direction, rapporte lundi De Tijd sur son site internet.

Entre 100 et 150 emplois menacés chez Thomas Cook

La Belgique fait cependant partie des marchés les plus rentables de Thomas Cook Group Plc, au contraire de la France et de la Grande-Bretagne. "L'objectif du management n'est donc pas de limiter des pertes, mais bien de stimuler les bénéfices", indique Els De Coster du syndicat libéral ACLVB. Le plan a été confirmé par le porte-parole de Thomas Cook Belgium, Baptiste Van Outryve. "Notre nouveau CEO (pour la Belgique, NDLR), Gert De Caluwé, évalue la possibilité de rendre l'organisation plus efficiente et de réaliser des synergies, avec une attention particulière pour l'optimalisation de l'ebit." M. De Caluwé a entamé le mois passé des sessions d'information avec l'ensemble des départements de TCB, une phase qui s'achèvera d'ici deux semaines. Des décisions devront ensuite être prises, écrit le quotidien économique. Le groupe s'était séparé l'été dernier de son patron Many Fontenla-Novoa, après un énième avertissement sur bénéfices. Le président avait également dû se retirer et laisser sa place au Belge Frank Meysman. Le mois passé, le CEO provisoire, Sam Weihagen, avait été remplacé par Harriet Green. (PVO)

Nos partenaires