Embargo russe sur les produits agroalimentaires - Le secteur fruitier demande un budget pour développer d'autres marchés d'exportations

21/08/14 à 16:37 - Mise à jour à 16:37

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le secteur fruitier limbourgeois, qui est fortement touché par l'embargo russe sur les produits agricoles en provenance de l'UE, demande aux autorités de dégager un budget pour s'introduire sur de nouveaux marchés d'exportation. Le secteur réclame notamment aux autorités des avancées pour l'exportation vers le Canada et les USA, a-t-on appris jeudi lors d'une table ronde entre le secteur et des responsables politiques.

Embargo russe sur les produits agroalimentaires - Le secteur fruitier demande un budget pour développer d'autres marchés d'exportations

Le Boerenbond et le Voka Limburg ont convié à Hasselt, jeudi, des représentants du secteur fruitier, le gouverneur de la province, des responsables locaux, européens et flamands pour discuter de la situation difficile qui touche les entreprises de la région. Non seulement les agriculteurs/fruiticulteurs sont touchés, mais aussi toute la chaîne de l'agro-alimentaire. Le secteur a d'abord demandé de recevoir rapidement des éclaircissements sur les mesures compensatoires proposées par la Commission européenne. Il réclame aussi un soutien pour de nouveaux marchés d'exportation. Selon les producteurs et les criées, des budgets complémentaires doivent être dégagés pour s'introduire rapidement dans d'autres pays. Par ailleurs, les participants de cette table ronde ont demandé un accès aux marchés américain et canadien qui sont toujours fermés aux producteurs limbourgeois après neuf ans de négociations. (Belga)

Nos partenaires