Embargo russe sur le porc: un coût de 17 à 20 millions d'euros pour les éleveurs belges

01/07/14 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'embargo décrété depuis janvier 2014 par la Russie sur le porc européen, après la découverte de cas de fièvre porcine africaine en Lituanie, a déjà coûté entre 17 et 20 millions d'euros aux éleveurs belges, indique mardi le Boerenbond, le syndicat agricole flamand.

Embargo russe sur le porc: un coût de 17 à 20 millions d'euros pour les éleveurs belges

La Russie est un marché important pour les éleveurs de porcs européens. Après cinq mois d'embargo, la facture est déjà salée pour les éleveurs de porcs belges, singulièrement flamands puisque 90% de la production belge de viande de porc est située au nord du pays, déplore le Boerenbond. Une facture qui s'alourdira tant que l'embargo sera maintenu. Les producteurs passent également à côté d'une hausse des prix. Le secteur étant en crise, la production en Europe est en diminution. Normalement, cette situation devrait s'accompagner d'une hausse des prix. "Mais avec la perte d'un marché à l'exportation, cet avantage disparaît", explique-t-on au Boerenbond. La Commission européenne a saisi l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans son conflit avec la Russie. La Commission dénonce une mesure disproportionnée, discriminatoire et scientifiquement non-fondée. La Russie absorbe un quart des exportations européennes de produits porcins, principalement des Pays-Bas, d'Allemagne et du Danemark, pour une valeur totale annuelle de 1,4 milliard d'euros. La fièvre porcine africaine n'est pas dangereuse pour l'homme mais est très contagieuse pour les animaux. (Belga)

Nos partenaires