Eau - Fin d'une situation d'indivision entre les sociétés régionales de distribution

03/12/12 à 20:04 - Mise à jour à 20:04

Source: Trends-Tendances

(Belga) La Société wallonne des eaux (SWDE) et la Vlaamse Maatschappij voor Watervoorziening (VMW) doivent signer mardi une convention-cadre mettant un terme à une situation d'indivision remontant à une trentaine d'années, annoncent lundi les deux sociétés.

Lors de la dissolution de la Société nationale des distributions d'eau au début des années 80, plusieurs installations de production et de distribution d'eau qui pouvaient difficilement être attribuées à l'une ou l'autre des deux sociétés nouvellement créées, ont été transférées en copropriété. Cette indivision, qui engendrait quelques problèmes pratiques, ne devait être qu'une mesure transitoire. La convention à signer mardi met donc fin à la situation d'indivision pour des installations implantées en Région wallonne mais dont le capital avait également été souscrit par des associés flamands. Quant aux parts cédées dans l'opération, "la VMW acquiert 419.073 parts au sein de la SWDE, représentant un capital souscrit de 10.476.825 euros. La SWDE devient actionnaire de la VMW à concurrence de 66.259 parts représentant un capital souscrit de 1.656.475 euros." La SWDE et la VMW estiment que l'accord doit également prolonger "l'entente cordiale entre les deux sociétés". (MUA)

Nos partenaires