E.ON ferme sa centrale à Vilvorde

04/10/12 à 08:17 - Mise à jour à 08:17

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le géant allemand de l'énergie E.ON va fermer le 1er janvier 2014 sa centrale thermique à gaz située le long du canal Bruxelles-Willebroek à Vilvorde, rapportent jeudi De Tijd, Het Nieuwsblad et De Standaard. E.ON affirme que sa centrale n'est plus rentable.

E.ON ferme sa centrale à Vilvorde

E.ON suit ainsi l'exemple d'Electrabel, qui a déjà annoncé la fermeture de quelques centrales belges. Les producteurs d'électricité assurent que les centrales à gaz - malgré les risques de pannes électriques - ne sont pas rentables en Belgique. E.ON n'a pas communiqué de chiffres précis. Les comptes annuels de la filiale de production d'E.ON, E.ON Generation Belgium, révèlent une perte de 33 millions d'euros en 2010 et de 11 millions l'an dernier, écrit De Tijd. E.ON souligne cependant que l'objectif n'est pas de fermer définitivement la centrale de Vilvorde mais temporairement. L'entreprise ajoute qu'elle "voit des possibilités à moyen terme pour relancer la centrale". Mais elle n'a pas dévoilé de date. La combinaison de l'arrêt de deux réacteurs nucléaires et de la fermeture de la centrale de Vilvorde peut provoquer une pénurie d'électricité en Belgique à partir de l'hiver 2014, prévient la porte-parole d'Elia, Axelle Pollet, dans les journaux Corelio. Le secrétaire d'Etat à l'Energie Melchior Wathelet (cdH) a indiqué dans une réaction au journal De Tijd qu'il va, au besoin, obliger E.ON à maintenir ouverte la centrale d'E.ON si cela s'avère nécessaire pour l'approvisionnement du pays. (PVO)

Nos partenaires