Duvel Moortgat : "Une stratégie à long terme ne correspond pas aux attentes à court terme de la bourse"

12/10/12 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Trends-Tendances

(Belga) Duvel Moortgat craint "un décalage entre les attentes à court terme de la bourse et la stratégie à long terme de l'entreprise" si le brasseur reste côté en bourse, a déclaré son administrateur délégué Michel Moortgat. Les actionnaires familiaux ont annoncé vendredi que l'entreprise Duvel Moortgat s'apprêtait à quitter la bourse.

"Nous traversons des temps incertains", a expliqué Michel Moortgat. "Nous ne voyons pas la fin de la crise et la volatilité des taux de change ainsi que des prix des matières premières, est élevée." L'administrateur délégué souligne également les exigences administratives d'une cotation en bourse, pour justifier la décision des actionnaires familiaux. Duvel Moortgat souhaite désormais investir dans "des marchés moins matures" comme la Chine, a ajouté l'administrateur délégué. "Peut-être devons-nous y renforcer notre position." Les fruits d'une telle stratégie, incompatible avec les attentes à court terme de la bourse, ne seraient cueillis qu'à long terme, selon Michel Moortgat. Les actionnaires familiaux ont annoncé vendredi qu'ils envisageaient une offre publique d'acquisition volontaire conditionnelle sur l'ensemble des actions qui ne sont pas encore en leur possession. Une décision communiquée plus tôt que prévu, a précisé Michel Moortgat. "Nous avions le sentiment que le marché était au courant. C'est étrange que le cours ait grimpé aussi fort ces derniers jours." Ces mouvements suspects relèvent de la compétence du régulateur belge des marchés boursiers, la FSMA. Une analyse étudiera le cours de l'action avant l'annonce, comme le prévoit la procédure. Une enquête et des sanctions pourraient éventuellement suivre, en cas d'irrégularités. (HED)

Nos partenaires