Duferco NLMK - "Nous sommes assommés mais réalistes"

25/10/12 à 12:54 - Mise à jour à 12:54

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les représentants de la CSC Metal se sont dits "assommés" par l'annonce du plan de réduction des coûts, jeudi matin, par les directions de Duferco et NLMK à La Louvière. Ils entendent travailler à des contre-propositions.

"Nous ne nous attendions pas du tout à l'annonce d'un plan de réduction des coûts aussi drastique", a indiqué Camillo Daloisio de la CSC Metal. "Des pistes pratiques nous ont été proposées, touchant notamment quelque 600 travailleurs et des conventions d'entreprise. Nous voulons être réalistes. Rien de ce qui a été annoncé (lors de la réunion, NDLR) n'a été réalisé. A nous donc de travailler à des contre-propositions." La CSC souligne que les deux directions n'ont pas annoncé que l'outil louviérois allait disparaître. "Nous ne sommes pas dans une procédure Renault. Nous sommes conscients qu'il faut réduire les coûts et colmater les pertes des deux entreprises. Notre souci est en tous cas que le maximum d'emplois soient préservés. Nous pensons qu'il faut se donner le temps pour travailler sur un plan réaliste", a conclu Camillo Daloisio. (MUA)

Nos partenaires